ROLAND-GARROS - 1/4 de finale dames
J. Henin-Hardenne (Bel, 10) bat M. Sharapova (Rus, 2) 6-4, 6-2
Prochaine adversaire : Petrova (Rus).
Justine Henin monte en puissance. Si la Belge avait souffert lors de ses deux tours précédents, concédant un set face à Medina Garrigues comme contre Kuznetsova (en sauvant deux balles de match), elle a fait preuve d'une grande autorité pour écarter Maria Sharapova, en 1h27. "J'ai été crescendo dans ce tournoi. Le principal est de gagner des matches sans jouer forcément son meilleur tennis ", estime l'ex numéro un mondiale, revenue à son meilleur niveau.
ROLAND GARROS
Ils ont laissé leur trace
06/06/2005 À 12:05
Pour se hisser en finale, Henin devra se coltiner une troisième joueuse russe, en l'occurence Nadia Petrova. Une perspective qui ne l'effraie pas, même si elle reste vigilante. "Petrova, je l'ai battu en finale à Berlin. Là, j'ai battu de bonnes joueuses mais le piège serait de se dire que le plus dur est fait", note la Belge.
E. Likhovtseva (Rus, 16) bat S. Karatantcheva (Bul) 2-6, 6-4, 6-4
Prochaine adversaire : Pierce ou Davenport.
Fin de l'aventure pour la toute jeune Sesil Karantancheva. Totalement dominatrice dans le premier set, la Bulgare de 15 ans a ensuite souvent pêché par excès de précipitation. Après six breaks de chaque côté, et un festival de fautes directes (57 pour Karatancheva, 51 pour Likhovtseva), la Russe s'est imposée à l'usure, et à l'expérience. "J'ai eu du mal à croire en mes chances et à réaliser que j'étais en quarts de finale ", regrettait la grande révélation du tournoi.
Pour Likhovtseva, c'est une consécration tardive. A 29 ans, la doyenne du contingent russe encore en lice dans cette deuxième semaine accède pour la toute première fois de sa carrière au dernier carré d'un grand tournoi. "J'étais nerveuse au début du match mais j'ai essayé de m'amuser et de jouer mon jeu", a-t-elle expliqué, avant d'affiche rune certaine confiance pour la suite: "Il peut se passer plein de choses. Tout est possible ".
N. Petrova (Rus, 7) bat A. Ivanovic (Sem, 29) 6-2 6-2
Prochaine adversaire : Henin.
Depuis sa demi-finale à Roland-Garros il y a deux ans, Nadia Petrova ne parvenait plus à sortir de l'ombre imposante de ses compatriotes, Myskina, Dementieva, Sharapova ou Kuznetsova. Elle est peut-être en passe d'y parvenir, à nouveau Porte d'Auteuil. La Russe se retrouve à nouveau à une marche de la finale après sa victoire sur Ana Ivanovic, tombeuse d'Amélie Mauresmo au troisième tour.
La jeune Serbe de 17 ans, dont c'est la première participation à Roland-Garros, a manqué de régularité, commettant 33 fautes directes, contre 19 seulement à son adversaire. Après un début de rencontre équilibré (2-2), Petrova a aligné quatre jeux de rang pour enlever la première manche. La seconde ne fut pas plus accrochée. Il n'aura fallu que 64 minutes à la tête de série numéro 7 pour franchir l'obstacle.
"J'ai l'impression de pouvoir rivaliser avec n'importe qui en ce moment", a confié Petrova, dont le palmarès est toujours dépourvu du moindre titre sur le circuit. "J'ai beaucoup plus confiance maintenant. La différence entre cette année et 2003 c'est que j'ai plus d'expérience. Je sais ce que demande ce genre de tournoi", ajoute la Russe. "J'aurais pu donner plus aujourd'hui. Mais ça a été une grande expérience qui m'a beaucoup appris", a expliqué de son côté Ivanovic.
ROLAND GARROS
Nadal : "Avec les Grands"
05/06/2005 À 20:15
ROLAND GARROS
Puerta: "De nouveaux objectifs"
05/06/2005 À 16:15