Imago

Sharapova quitte le tournoi

Sharapova quitte le tournoi
Par Eurosport

Le 02/06/2008 à 17:00Mis à jour

Coup de tonnerre à Paris ! Malgré une balle de match, Maria Sharapova a été éliminée par Dinara Safina en 1/8, où Elena Dementieva l'attend. Quatre ans après sa finale, cette dernière jouera de nouveau les quarts de finale de Roland-Garros en prenant la m

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

ROLAND-GARROS - Huitièmes de finale dames

On le sentait venir. Peut-être même que Maria Sharapova elle-même également. N.1 mondiale pour la première fois de sa carrière à Roland-Garros, la Russe a cédé en huitièmes de finale face à sa compatriote Dinara Safina. La mine sombre, la belle Maria, après coup, n'a pas voulu s'étendre. "J'ai été un peu malade avant le tournoi. mais ce sont surtout les conditions lourdes qui m'ont posé problème et la balle de Safina, toujours au-dessus de l'épaule." ce résultat ne vient donc pas de nulle part, tant la soeur cadette de Marat Safin est affûtée depuis le début de saison sur terre battue.

"Je suis restée calme et j'ai joué simplement, tentait d'expliquer la vainqueur. Je ne suis pas encore au niveau de Marat, il me faut encore plus de travail. Si le public me soutient aujourd'hui, je le dois surtout à la notoriété de mon frère..." Toujours est-il qu'elle jouera les quarts de finale à Paris, comme en 2006, où elle avait justement battu Sharapova au même stade de la compétition, avant de buter sur Svetlana Kuznetsova. Cette année, c'est Elena Dementieva qui sera sur sa route, comme en finale de Berlin...

Elena Dementieva (RUS/N.7) bat Vera Zvonareva (RUS/N.11) 6-4, 1-6, 6-2
Prochaine adversaire: Safina.

Un renouveau, à 27 ans, confirmé cette année par de très bons résultats (victoire à Dubai, finale à Berlin et à Istanbul). "Je crois toujours en moi", a assuré Dementieva, en net progrès sur son gros point faible, le service. "J'ai travaillé et je ne suis plus stressée dans ce secteur". Vera Zvonareva, N.12 au classement technique WTA, a fait les frais des nouvelles dispositions d'Elena. Coachée par le Français Sam Sumyk, Zvonareva arrivait lancée à Roland-Garros, après le meilleur début de saison de sa carrière, quatre finales disputées dont une victoire à Prague.

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.4) - Victoria Azarenka (BLR/N.16) interrompu à 6-2, 2-2

Petra Kvitova (RTC) - Kaia Kanepi (EST) interrompu à 3-6, 6-3

0
0