ROLAND-GARROS - Tableau messieurs - 1er tour
Lundi 25 mai
LE CHIFFRE DU JOUR : 29.
Rafael Nadal a gagné sa 29e victoire consécutive à Roland-Garros. C'est un record puisque même Bjorn Borg, qui a gagné six fois le titre, n'a pas fait mieux (le Suédois avait pris sa retraite l'année suivant son 6e titre en 1981, son 4e consécutif. Ses victoires: 1974, 1975 puis de 1978 à 1981). Avec 20 victoires de suite, Jim Courier est loin derrière (victoires en 1992, 1993 et demi-finale en 1994).
Roland-Garros
Le programme du jour
26/05/2009 À 08:32
NADAL, FEDERER ? ILS SONT CHAUDS !
Une petite trentaine de degrés sur les courts ce lundi sur les courts, cela peut faire bouillir les plus impatients, cela ne pose aucun problème pour Rafael Nadal, né sous le soleil de plomb majorquin ni pour Roger Federer, qui réside à Dubaï où il fait encore plus chaud. Le N.1 et le N.2 mondial ont fait le métier au premier tour de Roland-Garros dans des conditions beaucoup plus douces qu'à Melbourne par exemple. Leurs adversaires, le Brésilien Marcos Daniel pour Nadal et Alberto Martin, ont aussi adoré le soleil du central, mais il n'y sont pas restés longtemps. Tout de rose vêtu, Rafael Nadal a beau voir la vie en rose (la couleur de son nouveau tee-shirt, (un clin d'oeil aux rugbymen du Stade Français ?), il lui a fallu un set pour mettre la mire sur Daniel. "Commandant Marcos" d'un jour, le Brésilien a profité des bourrasques de vent pour réussir quelques coups mémorables. Après avoir fait frissonner le public en débordant Nadal ou en le prenant de court sur des amorties, Daniel s'est rangé sur le côté (7-5, 6-4, 6-3). Prochain adversaire : le Russe Teimuraz Gabashvili.
Ce qu'en pense Rafael Nadal : "Un premier match dans un Grand Chelem est toujours un passage difficile. C'est normal et cela a toujours été le cas pour moi depuis quatre ans ici. J'ai quand même gagné en trois sets, ce qui est important, même si j'aurais sans doute pu gagner plus facilement encore. J'ai eu quelques bons passages au troisième set. Mais mon jeu de jambes n'était pas au point. J'espère progresser lors des prochains tours. C'est difficile de comparer mon degré de forme par rapport aux années précédentes. Je ne me rappelle plus! Mais ce qui est sûr c'est que je préfère jouer dans ces conditions (soleil, chaleur) plutôt que dans le froid et sous la pluie."
Rafael Nadal avait perdu un jeu de service au premier set contre le 96e mondial (issu des qualifications). Roger Federer s'est même permis de perdre son premier engagement et d'être mené 0-2 par Alberto Martin (97e mondial). Très appliqué en fond de court avec 10 aces, 38 coups gagnants (pour 29 fautes directes) le Suisse a dominé son sujet et pris ses marques. A noter: un peu trop de facilité à la volée 14 montées réussies sur 29. Le triple finaliste sortant à Roland-Garros n'a plus perdu un set dans un premier tour du Grand Chelem depuis l'US Open en 2003, et cela suffit à son bonheur (6-4, 6-3, 6-2).
Ce qu'en pense Roger Federer :"C'était de bonnes conditions. Je pense que je peux encore jouer nettement mieux que ça mais mon service a très bien marché et c'est une très bonne chose. Je n'ai honnêtement même pas pensé à la finale de l'année dernière (lourde défaite face à Nadal). Lorsque tu commences un tournoi, tu te concentres surtout pour ne pas te faire sortir au premier tour. Vous ne me croyez peut-être pas mais c'est comme ça. Je pensais à bien faire, à retrouver ses repères. Et puis quand tu perds, tu veux surtout oublier et j'ai dû jouer 60 matches depuis, alors...
OU EN EST DAVYDENKO ?
En milieu de semaine dernière, on annonçait les forfaits des Russes Nikolay Davydenko et Dmitry Tursunov. Vendredi, ils étaient bien dans le tableau du tirage au sort. Et Nikolay sera même au deuxième tour à Roland-Garros. Le Russe a battu l'Autrichien Stefan Koubek (6-2, 6-1, 6-4) et affrontera Capdeville ou Junqueira au prochain. Demi-finaliste en 2005 et 2007, quart de finaliste en 2006, le Russe ne sait pourtant pas trop où il en est. "Je manque de match et de physique sur terre", a affirmé Davydenko.
Absent en début de saison en raison d'une blessure au talon gauche puis à la jambe gauche avant Madrid, il espérait arriver à Roland-Garros en pleine forme et ce n'est pas le cas. Je ne sais pas comment le tournoi va se poursuivre pour moi, je nepeux pas dire que je sois bien préparé. Je ne suis pas blessé c'est déjà ça.. Mon coach se veut rassurant, il pense que je vais m'améliorer. J'espère qu'il a raison." S'il retrouve la forme qui était la sienne quand il croisa un certain Mariano Puerta en 2005, Rafael Nadal devra se méfier. Sinon, il pourra toujours tenter de faire mieux que l'an dernier (3e tour, battu Ljubicic). A noter : Tursunov a décidé de s'inscrire et il jouera Arnaud Clément demain.
LA PERF' DU JOUR : Guillaume Rufin
Bénéficiaire d'une invitation, Guillaume Rufin a impressioné face à Eduardo Schwank (81e). Pour sa première participation au tournoi de la Porte d'Auteuil, le Français, 599e mondial, a écrasé l'Argentin 6-1, 6-3, 6-3.
LA DECLARATION DU JOUR
Roger Federer : "Je n'ai pas vraiment regardé le match de Nadal. Un set peut-être. J'ai plus suivi celui de Stan (Wawrinka, Suisse comme lui). Il était en train de batailler alors ça m'intéressait plus. Je suis content d'avoir quelques jours pour décompresser."
CHARDY DANS LE RYTHME
Jérémy Chardy était attendu et il n'a pas déçu. Bjorn Phau était attendu et il n'est pas venu. Blessé et incapable de jouer, l'Allemand a été remplacé deux heures seulement avant le début de la rencontre. Une belle occasion pour Thiago Alves de faire parler du tennis brésilien après les jolis coups de raquette de Daniel face à Nadal. Le gaillard de Boeil-Bezing (Béarn) n'a pas, voulu danser la samba sur le court 1.
Derrière une première balle lourde (21 aces) et un coup droit foudroyant (une grande partie des 48 coups gagnants proviennent de ce côté-là), Chardy a étouffé Alves au premier set. Le pas de danse a eu lieu, mais plutôt genre feria béarnaise dans le jeu décisif de la seconde manche. Jérémy a attendu sa 4e balle de set pour plier la résistance adverse après un set à rebondissements (Chardy y avait perdu deux fois son service). On appréciera la maîtrise dont il a fait preuve au 3e set (6-2, 7-6 (12/10), 6-3). Prochain adversaire : S.Bolelli. Au prochain tour, il ne retrouvera pas Tomas Berdych, qui l'avait stoppé en demi-finale à Munich au terme d'un match équilibré, mais Simone Bolelli, un Italien qui sait faire valoir un lift puissant notamment en revers.
DEVILDER: "UN GOÛT AMER"
"Je garderai un goût amer de ce match-là parce que je dois finir en quatre sets", a avoué Nicolas Devilder, battu 6-3, 5-7, 2-6, 6-4, 6-4 par Stanislas Wawrinka, tête de série N.17, après quatre heures de combat. Il menait deux sets à un, 3-0 avec deux breaks d'avance... Le Landais, qui avait titillé Rafael Nadal pendant quelques jeux au deuxième tour l'an passé, avait atteint la demi-finale d'un Challenger cette saison à Zagreb. Il a connu aujourd'hui sa 11e défaite au premier tour. Une catastrophe? Oui au regard du scénario du match. Non car il est arrivé à Paris sans repères.
Il pensait même ne pas pouvoir jouer du tout à cause d'une entorse qui l'empêchait de poser le pied par terre : "Je n'ai pas tapé de la semaine. Ce n'est pas la meilleure préparation pour Roland-Garros. Je n'ai repris que vendredi, une heure". Et cela aurait dû payer. A revoir à ce niveau sur terre battue le plus tôt possible. Nicolas Devilder s'entraînait avec Guillaume Peyre au moment où ce dernier a débuté sa collaboration avec Richard Gasquet et Nicolas Mahut. Cassé dans la catégorie "terrien", il a pourtant réussi quelques résultats intéressants sur dur en 2008. Cette année, une victoire à Roland-Garros aurait redynamisé sa carrière. Il occupe actuellement la 60e place mondiale, la meilleure de sa carrière.
LES FRANÇAIS : 3 sur 6 pour les Bleus lors de la deuxième journée de Roland-Garros.
. Paul-Henri Mathieu (FRA, 32) bat Laurent Recouderc (FRA) 6-4 6-4 6-1Prochain adversaire : Ginepri ou Andujar.
. Guillaume Rufin (FRA) bat Eduardo Schwank (ARG) 6-1, 6-3, 6-3Prochain adversaire : Melzer (AUT)
. Andy Roddick (EU, 6) bat Romain Jouan (FRA) 6-2 6-4 6-2
. Stanislas Wawrinka (SUI, 17) bat Nicolas Devilder (FRA) 6-3, 5-7, 2-6, 6-4, 6-4
. Jeremy Chardy (FRA) bat Thiago Alves (BRE, LL) 6-2, 7-6 (12/10), 6-3
Prochain adversaire : S.Bolelli.
Roland-Garros
Wawrinka : "Ça arrive"
25/05/2009 À 19:16
Roland-Garros
Davydenko relancé?
25/05/2009 À 18:39