AFP

Forza Francesca !

Forza Francesca !
Par Eurosport

Le 04/06/2010 à 23:12Mis à jour Le 06/06/2010 à 01:14

Francesca Schiavone est allée au bout de son rêve. A 29 ans, l'Italienne a décroché son premier titre du Grand Chelem en remportant la finale des novices samedi face à l'Australienne Samantha Stosur (6-4, 7-6). L'Italie attendait un titre à Roland-Garros depuis la victoire d'Adriano Panatta en 1976.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport


ROLAND-GARROS - Finale dames

Francesca Schiavone (ITA/N.17) bat Samantha Stosur (AUS/N.7) 6-4, 7-6 (7/2)

Francesca Schiavone n'a pas manqué son rendez-vous avec l'histoire. Première Italienne à se hisser en finale d'un tournoi du Grand Chelem, la Milanaise a parfaitement su résister à la pression et aux attentes de tout un peuple pour signer l'une des plus grandes surprises de l'ère Open en décrochant, à plus de 29 ans, un titre totalement inespéré à l'entame de la quinzaine parisienne.

Désormais deuxième joueuse la plus âgée de l'ère Open à s'imposer dans l'un des quatre tournois majeurs, Schiavone a vécu une quinzaine de rêve à Paris. Incapable de dépasser le stade des quarts de finale en Grand Chelem depuis le début de sa carrière en 1999, l'Italienne a fait preuve tout au long du tournoi et en finale d'une sérénité étonnante et d'une agressivité constante pour devenir la première joueuse à être sacrée à Roland-Garros à ne pas faire partie des dix premières têtes de série depuis 1933.

Schiavone un ton au-dessus

Tombeuse consécutivement de Justine Henin, quadruple vainqueur à la Porte d'Auteuil, Serena Williams, numéro un mondiale et Jelena Jankovic, double demi-finaliste à Paris en 2007 et 2008, Samantha Stosur faisait figure de légitime favorite. L'Australienne s'est cependant irrémédiablement cassée les dents contre le mur dressé par Schiavone. Les qualités défensives de l'Italienne ne sont plus à démontrer mais en plus de sa formidable rage de vaincre, elle a su construire son triomphe en s'appuyant sur un sens tactique sans faille et en faisant étalage d'une panoplie de coups bien plus large que son adversaire.

Alors que l'Australienne n'a jamais semblé en mesure de trouver une solution de rechange, un plan B, que ses deux points forts, le service et le coup droit, ont fait beaucoup moins de ravage qu'au cours des tours précédents, Schiavone a donné une véritable leçon tactique. Souvent mise sur le reculoir par la lourdeur des frappes adverses, l'Italienne n'a jamais paniqué et tenu le coup physiquement, si ce n'est une légère baisse de régime en début de seconde manche. Solide et patiente en fond de court, elle a profité de la moindre opportunité pour prendre la direction des échanges et fait preuve de velléités offensives qu'on ne lui pas toujours connues. Avec 14 montées victorieuses sur 15, elle n'a jamais été é paralysée par l'enjeu, réussissant notamment la bagatelle de six coups gagnants au cours du jeu décisif de la deuxième manche pour s'offrir un sacre inattendu mais largement mérité au vu du déroulement de la finale. Seulement quatre titres au compteur, aucune accession dans le Top 5, un palmarès peu flatteur... mais désormais, tout ceci, Schiavone s'en moque...

PARCOURS DE FRANCESCA SCHIAVONE à ROLAND-GARROS 2010
(meilleur résultat : quart de finale 2001)
1er tour : Regina Kukilova (RUS) 5-7, 6-3, 6-4
2e tour : Sophie Ferguson (AUS/Q) 6-2, 6-2
3e tour : Na Li (CHN/N.11) 6-4, 6-2
4e tour : Maria Kirilenko (RUS/N.30) 6-4, 6-4
Quart de finale : Caroline Wozniacki (DAN/.3) 6-2, 6-3
Demi-finale : bat Elena Dementieva (RUS/N.5) 7-6 abandon
Finale: bat Samantha Stosur (AUS/N.7) 6-4, 7-6

0
0