Eurosport

Schiavone, c'est historique

Schiavone, c'est historique
Par Eurosport

Le 01/06/2010 à 15:49Mis à jour Le 01/06/2010 à 17:18

Francesca Schiavone est devenue la première Italienne à atteindre le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem depuis 1954. C'était à Roland-Garros mardi. Elle a dominé, en vraie spécialiste de terre battue, la numéro 3 mondiale, Caroline Wozniacki (6-2, 6-3). Elle affrontera Elena Dementieva.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

L'Italie a enfin réussi à placer une de ses joueuses dans le dernier carré d'un Grand Chelem grâce à Francesca Schiavone, qui s'est qualifiée pour les demi-finales de Roland-Garros en battant mardi la Danoise Caroline Wozniacki en deux sets 6-2, 6-3.La péninsule est devenue une nation qui compte ces dernières années dans le tennis féminin en remportant deux fois la Fed Cup. Mais dans les tournois majeurs, ni Schiavone ni sa comparse Flavia Pennetta n'avaient réussi à passer le cap des quarts de finale dans l'ère Open (depuis 1968).

Schiavone, une joueuse qui fait partie du paysage depuis une bonne décennie, avait échoué trois fois à ce stade, la première en 2001 à Roland-Garros et la dernière en 2009 à Wimbledon. Huitième de finaliste la plus âgée à 29 ans, la Milanaise, 17e mondiale, n'a eu aucun mal à dominer la plus jeune, de dix ans sa cadette. Très véloce avec son physique compact (1,65 m, 64 kg), elle s'est bien sûr battue sur toutes les balles comme à son habitude.

Mais c'est aussi elle qui a pris la plupart des initiatives, y compris en montant souvent au filet, avec pas mal de réussite (13 sur 16). Pour Wozniacki, le costume de tête de série N.3 était un peu surdimensionné, d'autant qu'elle était arrivée à Paris avec une cheville douloureuse. La jeune Danoise, propulsée au sommet par sa finale inattendue au dernier US Open, n'en signe pas moins sa deuxième meilleure performance en Grand Chelem. Schiavone rencontrera en demi-finale Elena Dementieva.

. Elena Dementieva, tête de série N.5, s'est qualifiée pour les demi-finales de Roland-Garros en battant mardi sa compatriote Nadia Petrova (N.19) en trois sets 2-6, 6-2, 6-0. Elle rencontrera l'Italienne Francesca Schiavone (N.17).

Elena Dementieva jouera une nouvelle demi-finale de Roland-Garros, six ans après sa première apparition à ce niveau. La Moscovite, âgée de 29 ans, a profité des problèmes physiques de son adversaire, touchée à une cuisse, pour s'imposer très facilement. Après avoir dominé la première manche, Petrova n'a plus été capable de se courir normalement. Dementieva, N.5 mondiale, est probablement la meilleure joueuse du circuit à n'avoir jamais gagné un Grand Chelem. Dans un tableau privé de sa grande favorite Justine Henin, elle dispose d'une bonne chance de se débarrasser définitivement de l'image de perdante que sa médaille d'or aux jeux Olympiques de Pékin n'a pas complètement effacée.

Il lui faudra d'abord écarter Francesca Schiavone. Le bilan parle pour elle, puisqu'elle reste sur trois succès face à l'Italienne. Une bonne partie du défi consistera pour elle à garder ses nerfs, qui l'ont si souvent trahie par le passé, notamment lors de sa première finale à Paris en 2004, contre sa compatriote Anastasia Myskina. "C'est très spécial pour moi de jouer une nouvelle demi-finale", a dit la Russe au public du Suzanne-Lenglen dans un très bon français, elle qui n'a jamais caché son amour pour Roland-Garros et pour Paris. En février, elle y avait remporté le seizième titre de sa carrière, le dernier en date, au tournoi en salle de Coubertin.

0
0