Eurosport

Stosur, valeur sûre

Stosur, valeur sûre
Par Eurosport

Le 03/06/2010 à 16:18Mis à jour Le 03/06/2010 à 20:10

Samantha Stosur affrontera Francesca Schiavone pour une finale inédite et surprenante à Roland-Garros. Jelena Jankovic n'a rien pu faire face à l'Australienne (6-1, 6-2 en 60 minutes). Elena Dementieva a abandonné après un set devant l'Italienne (7-6, ab) en raison d'une déchirure au mollet.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Qui peut arrêter Samantha Stosur cette année à Roland-Garros ? Après ses victoires sur Justine Henin et Serena Williams, l'Australienne a déboussolé Jelena Jankovic, jeudi sur le central. Demi-finaliste l'an passé, elle va disputer sa première finale d'un tournoi du Grand Chelem face à une joueuse qui a encore moins d'expérience qu'elle, Francesca Schiavone. L'Italienne, qui a réussi un beau tournoi, a bénéficié de l'abandon d'Elena Dementieva après un seul set (7-6). La Russe était diminuée par une déchirure au mollet gauche avant même le début du match.

Le résultat de Samantha Stosur ne doit absolument rien au hasard. Percutante en retour de service, régulière en première balle, l'Australienne a totalement pris de court Jelena Jankovic que l'on attendait à un autre niveau pour un match aussi important. La Serbe, prise de vitesse en permanence, a fait illusion au début du second set, quand elle a réussi à prendre le service de Stosur (2-0) et a obtenu des balles de 3-0 sur son service. Au premier set, elle n'avait marqué aucun point gagnant. Au second set, elle n'a marqué que 28 points contre 59 pour sa rivale. "Je n'ai même pas utilisé 20% de mon potentiel aujourd'hui", s'est attristé Jelena. "Ce n'est pas facile de perdre d'une telle manière mais c'est comme ça. Samantha joue presque comme un homme, elle a un très bon kick au service qui a peu d'équivalent chez les femmes".

"Je n'aurais pas pu rêver meilleur tournoi"

"Je n'aurais pas pu rêver meilleur tournoi, ça va m'aider pour samedi et le reste de ma carrière. Ce serait incroyable si j'arrivais à gagner le tournoi", a réagi Stosur. La tête de série N.7 devient logiquement la très grande favorite de la finale. En face, le "fighting spirit" et la science de la terre battue semble un peu timide pour faire obstacle au service kické et à la densité des coups bodybuildés de Samantha. Dominée dans l'échange par une Elena Dementieva diminuée, l'Italienne reste pourtant sur une bonne dynamique. Son parcours est historique, elle fera tout pour se mettre au niveau. Breakée au milieu du premier set (3-4), Schiavone avait profité des très nombreuses fautes directes de son adversaire (24 au total) pour refaire son retard. "C'est fantastique, j'ai encore du mal à réaliser, c'est une grosse émotion. J'ai écrit l'histoire pour mon pays et pour moi", a dit la tête de série N.17.

On peut seulement déplorer à la fin de cette surprenante journée, la blessure de Dementieva qui lui coûtera certainement sa saison sur gazon. "J'ai une déchirure au mollet gauche, c'est douloureux même de marcher. Je ne pouvais pas bouger sur le court", a déclaré la Russe qui en souffrait depuis le deuxième tour. "J'ai essayé de me battre parce que c'était un moment spécial, mais je ne pouvais pas aller plus loin. J'ai fait beaucoup d'efforts pour surpasser la douleur, mais ce n'était plus possible. Même si j'avais gagné ce tie-break, je n'aurais pas pu continuer." Elle laisse ainsi Schiavone et Stosur écrire la suite de l'histoire de ce tournoi, qui sacrera une nouvelle vainqueur en Grand Chelem.

0
0