Eurosport

Le style qui fait la différence

Le style qui fait la différence
Par Eurosport

Le 03/06/2011 à 17:02Mis à jour Le 04/06/2011 à 14:51

Francesca Schiavone et Na Li, les deux finalistes de Roland-Garros, ont beaucoup de points communs : la trentaine florissante, de l'expérience à revendre, un peuple derrière elles et une deuxième finale majeure à leur actif. Mais une différence notable les sépare : leur style de jeu opposé.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Francesca Schiavone et Na Li vont connaître l'ivresse de jouer une deuxième finale majeure dans leur carrière, samedi dès 15h à Paris. Un an après le gain de Roland-Garros pour l'Italienne, quatre mois après une première surprise à l'Open d'Australie pour la Chinoise. Dominant les jeunes joueuses du circuit, pas encore prêtes pour rivaliser avec leur science du jeu, ces deux trentenaires (presque 31 pour Schiavone et un peu plus de 29 pour Li) ont fait augmenter la moyenne d'âge des finalistes en Grand Chelem : c'est même la seconde finale la plus élevée de l'ère Open (depuis 1968) à Paris, après celle de 1986 entre Chris Evert et Martina Navratilova.

"On est comme le bon vin, on vieillit bien!", plaisante Schiavone, qui pourrait devenir la sixième joueuse la plus âgée depuis 1968 à remporter un tournoi du Grand Chelem. Elles ne sont que six joueuses à en avoir gagné un depuis 1968. La dernière dans ce cas est Martina Navratilova en 1990 à Wimbledon. C'est aussi le sixième tournoi du Grand Chelem consécutif où les deux finalistes ont 25 ans ou plus, signe que l'expérience prime avant la puissance de la jeunesse aux dents longues. "C'est une bonne chose, non seulement pour le tennis, mais aussi pour les jeunes joueuses qui arrivent", estime encore l'Italienne. "Elles peuvent comprendre qu'une carrière ne dure pas un, deux ou trois ans, mais est plus longue. Elles devront s'améliorer tous les jours."

Schiavone ou un jeu difficile à manoeuvrer

Imago

"La terre est un mélange d'un peu tout", explique Schiavone. "Vous devez être bon physiquement, mentalement et tactiquement. J'aime varier mon jeu, jouer long, puis court, faire des amorties, c'est le jeu que j'aime sur une surface qui me plaît beaucoup. Vous ne pouvez pas juste jouer en puissance, puisque vous avez toujours le temps de défendre et de contre-attaquer." Ce sentiment n'a pas toujours été partagé par la Chinoise qui se prend de passion pour cette surface qu'elle apprend plus à apprécier. Et pour cause, quatre mois après sa défaite face à Kim Clijsters en finale de l'Open d'Australie, elle pourrait de nouveau devenir la première Chinoise à remporter un titre du Grand Chelem. Finalement, le plus improbable pour elle.

LES FINALISTES EN BREF

. Francesca SCHIAVONE (ITALIE) : née le 23 juin 1980 à Milan, 30 ans
Taille: 1,66 m. Droitière, revers à une main
4 titres en simple: Roland-Garros et Barcelone (2010), Moscou (2009), Bad Gastein (2007)
Classement WTA actuel: 5e. Meilleur classement: 4e (janvier 2011)

. Na LI (CHINE) : née le 26 février 1982 à Wuhan, 29 ans
Taille: 1,72 m. Droitière, revers à deux mains
4 titres en simple: Sydney (2011), Birmingham (2010), Gold Coast (2008), Canton (2004)
Classement WTA actuel: 7e. Meilleur classement: 6e (mars 2011)

Imago

. LE PARCOURS de Francesca Schiavone :
1er tour: bat Melanie Oudin (USA) 6-2, 6-0
2e tour: bat Vesna Dolonts (RUS) 6-1, 6-2
3e tour: bat Peng Shuai (CHN/N.29) 6-3, 1-2 abandon
Huitièmes de finale: bat Jelena Jankovic (SRB/N.10) 6-3, 2-6, 6-4
Quarts de finale: bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.14) 1-6, 7-5, 7-5
Demi-finales: bat Marion Bartoli (FRA/N.11) 6-3, 6-3

. LE PARCOURS de Na Li :
1er tour: bat Barbora Zahlavova Strycova (CZE) 6-3, 6-7 (6/8), 6-3
2e tour: bat Silvia Soler-Espinosa (ESP) 6-4, 7-5
3e tour: bat Sorana Cirstea (ROM) 6-2, 6-2
8e de finale: bat Petra Kvitova (CZE/N.9) 2-6, 6-1, 6-3
Quarts de finale: bat Victoria Azarenka (BLR/N.4) 7-5, 6-2
Demi-finales: bat Maria Sharapova (RUS/N.7) 6-4, 7-5

0
0