Eurosport

Errani n'en croit pas ses yeux

Errani n'en croit pas ses yeux
Par Eurosport

Le 07/06/2012 à 13:59Mis à jour Le 08/06/2012 à 02:06

Déjà finaliste en double, Sara Errani atteint aussi la finale en simple. L'Italienne n'a pas tremblé face à Samantha Stosur, finaliste à Paris en 2010 (7-5, 1-6, 6-3). La 24e joueuse mondiale affrontera Maria Sharapova lors de sa première grande finale en Grand Chelem.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

La tradition italienne se perpétue à Roland-Garros : après Francesca Schiavone, lauréate en 2010 et finaliste l'an passé, Sara Errani sera la deuxième Transalpine à jouer la finale des Internationaux de France. La native de Bologne s'est qualifiée aux dépens de Samantha Stosur (7-5, 1-6, 6-3), pourtant finaliste en 2010 mais incapable de dompter la fougueuse Italienne qui fait coup double : elle jouera deux finales parisiennes en simple et aussi en double, forte d'un parcours tout aussi réussi avec Roberta Vinci dans l'autre tableau féminin. Il faut remonter à Kim Clijsters, en 2003, pour retrouver trace d'une pareille performance à Paris.

Errani effectuait jusque-là un magnifique tournoi. Ce jeudi, la 24e joueuse mondiale est entrée dans la cour des grandes. Sans grand résultat dans les tournois majeurs, mis à part un quart de finale à l'Open d'Australie en début d'année, l'Italienne est parvenue à se transcender pour réaliser de très loin son meilleur parcours en Grand Chelem. Après des victoires sur deux anciennes vainqueurs (Ana Ivanovic au troisième tour et Svetlana Kuznetsova en huitièmes de finale), elle a réussi à battre, fait inédit pour elle, deux joueuses du Top 10 d'affilée pour jouer la finale parisienne : Angelique Kerber, dixième mondiale, et donc Samantha Stosur, sixième mondiale et récente lauréate de l'US Open. Pour une première, ça décape. Elle affrontera Maria Sharapova pour tenter de faire aussi bien que Francesca Schiavone, seule Italienne jusque-là à s'être imposée à Roland-Garros.

93% de premières balles dans le troisième set !

Dès les premières minutes du match, c'est pourtant Samantha Stosur qui a pris les rênes de la rencontre. Forte d'un premier break en poche, l'Australienne a rapidement mené 2-0 dans la première manche, avant que l'Italienne ne recolle au score sur jeu blanc. Ce set a été serré jusqu'à ce que Stosur ne craque dans le onzième jeu en offrant sa mise en jeu. Si elle n'a pas manqué l'occasion de remporter le premier acte, Errani s'est complètement écroulée dans le suivant, perdu 6-1 en une demi-heure. Auteur de moins de fautes directes dans la dernière manche contrairement à son adversaire (6 contre 21), l'Italienne est parvenue à s'échapper (3-0), puis à résister au retour de son adversaire.

Comme aux tours précédents, son service a été sa meilleure arme : avec pas moins de 86% de premières balles sur l'ensemble du match (et 93% dans le dernier set !), l'Italienne est parvenue à limiter ses secondes balles sur lesquelles l'Australienne se délecte le plus souvent en retours. Avec une réussite presque insolente, Errani se hisse en finale de Roland-Garros après un peu plus de deux heures de jeu, au terme de sa 24e victoire en 27 matches sur terre battue. Une performance qui lui permet d'ores et déjà de faire son entrée dans le Top 10 mondial lundi prochain. Et de croire encore en un doublé simple-double à Roland-Garros inédit depuis Mary Pierce en 2000.

0
0