AFP

Nadal et le match parfait

Nadal et le match parfait
Par Eurosport

Le 08/06/2012 à 16:09Mis à jour Le 08/06/2012 à 17:04

L'analyse statistique du match entre Rafael Nadal et David Ferrer démontre que le numéro deux mondial a réalisé une demi-finale parfaite comme jamais il n'a eu à Roland-Garros. Mangeant le Valencian dans tous les compartiments du jeu, le Majorquin n'avait jamais perdu si peu de jeux avant la finale.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

La huitième participation de Rafael Nadal à Roland-Garros n'a jamais été aussi tranquille. Vendredi, le sextuple vainqueur à Paris n'a perdu que cinq jeux face à David Ferrer, pourtant sixième joueur mondial et excellent joueur sur terre battue. Ce vendredi, le Valencian n'a eu que deux balles de break en début de partie, puis plus rien. Le contact a ensuite été perdu en ne concrétisant pas ses deux occasions. En retour, lui a perdu sept fois sa mise en jeu sur dix tentatives. Asphyxié à l'échange, il n'a remporté que 17 points sur le service de Nadal, la moitié de son adversaire (35). Le Majorquin n'a commis que 16 fautes directes, soit quasiment le nombre de coups gagnants du Valencian (17) en 1h46 de match.

Au final, Rafael Nadal n'a pas perdu un set depuis le début de la quinzaine avant d'atteindre la finale, comme lors en 2007, 2008 et 2010. Cette saison, il a réussi à faire plus fort en concédant moins de jeux que lors de ces trois éditions-références : 51 jeux perdus en 2007, 37 en 2008 et 61 en 2010. Cette saison, il en est à 35... Mieux encore, depuis 1990 et l'apparition des statistiques à Roland-Garros, jamais personne n'avait réussi à atteindre la finale sans perdre son service seulement une seule fois. Devinez qui vient de réaliser cela ? David Ferrer a peut-être la réponse.

0
0