AFP

Cornet la guerrière enfin récompensée

Cornet la guerrière enfin récompensée

Le 29/05/2015 à 13:44Mis à jour Le 29/05/2015 à 15:50

ROLAND-GARROS. Vainqueur de Mirjana Lucic-Baroni au terme d'un énorme combat (4-6, 6-3, 7-5), Alizé Cornet s'est offert un ticket pour les huitièmes de finale qu'elle n'a encore jamais disputés à Paris. La Niçoise affrontera l'Ukrainienne Elina Svitolina, 21e mondiale, dimanche.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Alizé Cornet a attendu ses onzièmes Internationaux de France pour connaître la joie de disputer les huitièmes de finale de Roland-Garros. Vendredi, la N.1 française a dominé Mirjana Lucic-Baroni après trois sets très disputés en 2h40 de jeu pour s'offrir un ticket qu'elle désespérait de décrocher un jour (4-6, 6-3, 7-5). Dimanche, la Niçoise affrontera l'Ukrainienne 21e mondiale, Elina Svitolina, pour poursuivre son parcours à Paris.

Après deux victoires face à des joueuses qui l'avaient battue cette saison (Roberta Vinci et Alexandra Dulgheru), Cornet s'attaquait à cette Croate qui venait de réaliser le coup de la quinzaine après sa victoire sur la finaliste de l'an passé et N.3 mondiale, Simona Halep. Une joueuse qu'elle n'avait plus rencontrée depuis 2012 mais qui s'est fait de nouveau connaître d'entrée de jeu sur le court central en menant rapidement 4-0, double break en poche ! Malgré un rush en fin de set, la Française n'a pas réussi à redresser la barre (6-4).

Mais Cornet a eu des signes positifs auxquels se raccrocher : Lucic a commis beaucoup de fautes (59 pour 41 coups gagnants), au contraire de la Française (26/25). Cela s'est vérifié dans le deuxième acte où la Croate a commis 20 fautes directes pour 12 coups gagnants (8/8 pour son adversaire). Et sa faible réussite au service a également profité à la tête de série N.29 qui a pris la mise en jeu adverse deux fois pour égaliser à une manche partout (4-6, 6-3).

Premier ticket pour la seconde semaine en 11 participations

Cela a mené vers une troisième manche très disputée entre les deux joueuses qui se sont rendu coup sur coup. Par deux fois, Cornet a pris les rênes en breakant dans le troisième et le neuvième jeux, avant que Lucic ne refasse son retard. Le premier tournant a eu lieu à 4-3 lorsque la Française a sauvé deux balles de 5-3. C'est ensuite Cornet qui a servi pour le match à 5-4 avant de commettre deux énormes erreurs qui lui ont relancé le match et coûté un final à suspense.

Finalement, sur un troisième et dernier break, puis sur la 59e faute directe de la Croate, la délivrance est arrivée. Et c'est bien le mot vu sa joie sur la balle de match. "C'était difficile, elle frappe très fort, a souligné Cornet après le match. J'ai connu une entame pas terrible. Je suis revenue au courage. Ça me porte d'être ici, c'est magique."

Après l'Open d'Australie en 2009 et Wimbledon l'an passé, Cornet réussit enfin à passer ce troisième tour à Roland-Garros. Une récompense pour elle qui a remporté le tournoi junior en 2007 avec l'espoir de confirmer chez les séniors. Après bien des déceptions, la voici en seconde semaine malgré une préparation sur terre battue peu consistante cette saison. Seule sa victoire sur Simona Halep au premier tour du tournoi de Madrid lui avait redonné le sourire. Elle a désormais une autre source de satisfaction.

0
0