AFP

Mladenovic s'offre le premier gros coup de la quinzaine face à Bouchard

Mladenovic s'offre le premier gros coup de la quinzaine

Le 26/05/2015 à 18:10Mis à jour Le 26/05/2015 à 19:03

ROLAND-GARROS - Kristina Mladenovic a réussi une grande performance en éliminant Eugénie Bouchard (N.6), demi-finaliste l'an dernier, au premier tour (6-4, 6-4).

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Elle commence à devenir une coutumière du fait. L'an passé, Kristina Mladenovic sortait au premier tour de Roland-Garros Na Li, deuxième mondiale et ancienne lauréate à Paris. Cette année, rebelote sur le court Lenglen avec Eugenie Bouchard, une adversaire qui n'est certes pas une vainqueur de Grand Chelem, mais la Canadienne, actuellement 6e mondiale, restait sur une demi-finale Porte d'Auteuil. C'est donc avec ce nouvel exploit dans sa raquette que la 44e mondiale lance sa quinzaine (6-4, 6-4), en espérant aller cette fois-ci au-delà du 3e tour.

Peu avant le début des Internationaux de France, Sam Sumyk laissait entendre qu'il ne fallait pas compter sur Eugenie Bouchard cette année. Le coach français, ancien entraîneur de Viktoria Azarenka, suit la Québecquoise depuis le mois de février et ne se faisait guère d'illusions sur un éventuel beau parcours à Paris de sa protégée. Bien vu. Jamais vraiment dans le coup, Bouchard a enchaîné les fautes et les approximations sur son service pour laisser filer la première manche dans l'escarcelle de son adversaire.

Un tableau dégagé, des espoirs permis

Solide sur ses mises en jeu (77% de réussite derrière ses premières balles), la Française n'a pas eu de mal à s'envoler après le gain du premier set (6-4) pour mener rapidement 5-0... avant de voir son adversaire revenir sur ses talons. Son bras a un peu tremblé au moment de conclure, mais elle a fermement tenu son troisième break d'avance pour conclure et s'éviter un troisième set cauchemard.

Sans être encore un véritable rêve, la saison sur terre battue se poursuit de belle manière pour la Tricolore, finaliste à Strasbourg la semaine dernière et demi-finaliste à Marrakech fin avril. Le plus dur sera de confirmer. L'an passé à Paris, elle avait rallié le 3e tour face à Petkovic. Mais en début de saison, elle avait réussi à renverser Sabine Lisicki au 1er tour de l'Open d'Australie (4-6, 6-4, 6-2), avant de trébucher au 2e tour face à Bethanie Mattek-Sands (7-6, 7-6).

A Paris, elle aura une adversaire à sa mesure (Koukalova ou Kovinic) avant de croiser éventuellement sa première tête de série, la Kazakhe Zarina Diyas (N.32). En somme, de quoi espérer réaliser son meilleur parcours devant le public français.

0
0