AFP

Un match complètement dingue et 3h50 de combat : Schiavone et Kuznetsova ont remis ça

Un match complètement dingue et 3h50 de combat : Schiavone et Kuznetsova ont remis ça

Le 28/05/2015 à 15:31Mis à jour Le 28/05/2015 à 17:23

ROLAND-GARROS - Francesca Schiavone a battu Svetlana Kuznetsova en trois sets et 3h50 (6-7, 7-5, 10-8). Elles échouent à seulement 17 minutes du record pour un match féminin à Roland-Garros. A l'Open d'Australie en 2011, les deux mêmes joueuses avaient déjà disputé le match le plus long de l'histoire du tennis féminin en Grand Chelem (4h44).

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Francesca Schiavone est immortelle. C'est ce que va finir par se dire Svetlana Kuznetsova. Il y a quatre ans et demi, à l'Open d'Australie 2011, elle s'était inclinée 16-14 au troisième set face à l'Italienne, dans ce qui reste à ce jour le plus long match féminin jamais joué en Grand Chelem : 4h44. Jeudi, à Roland-Garros, les deux joueuses ont à nouveau livré un combat épique au deuxième tour.

Si elles ont échoué à près d'une heure de leur record, puisqu'elles n'ont joué "que" 3h50 cette fois, le public du court numéro 1 se souviendra longtemps de la bataille hallucinante d'intensité que la Russe et l'Italienne, toutes deux anciennes lauréates à Roland-Garros, ont livré. Malheureusement pour Kuznestova, elle en est à nouveau sortie défaite. Malgré le gain du premier set, un break dans le deuxième et, surtout, l'avantage d'avoir servi à quatre reprises pour le gain du match dans la dernière manche, elle a fini par céder devant l'extraordinaire résilience de Schiavone.

L'imbattable record de 1984 : 6h31

L'Italienne a même sauvé une balle de match à 6-5 dans le dernier set. A force de laisser passer sa chance, Kuznetsova a été punie, presque inévitablement. Elle a concédé son service dans le 18e et dernier jeu de la troisième manche, sous forme de break fatal. Avec 1h22 de jeu à l'issue du premier set, 2h18 à l'issue du deuxième et donc 3h50 au final, il n'aura manqué que 17 petites minutes pour faire de ce match le plus long de l'histoire de Roland-Garros chez les dames.

Il y a 20 ans, au premier tour, les Françaises Virginie Buisson et Noelle Van Lottum étaient entrées conjointement dans l'histoire du tournoi parisien en jouant pendant 4h07. Les deux jeunes filles avaient bénéficié d'une invitation et Buisson l'avait emporté 6-7, 7-5, 6-2. Le plus long match de l'histoire du tennis féminin reste la co-propriété de Jean Hepner et Vicki Nelson-Dunbar. Et il n'est pas près d'être battu : 6h31 pour... deux sets (6-4, 7-6) en 1984, avec 1h47 pour le seul tie-break et au passage le plus long échange de tous les temps : 29 minutes, pour 643 frappes. De quoi effrayer même Kuznetsova et Schiavone. C'est dire.

Schiavone et Kuznetosva en 2011 à l'Open d'Australie.

Schiavone et Kuznetosva en 2011 à l'Open d'Australie.AFP

0
0