AFP

Cornet n'a pas tenu la distance

Cornet n'a pas tenu la distance
Par Eurosport

Le 28/05/2016 à 19:17Mis à jour Le 28/05/2016 à 20:04

Elle a résisté mais a fini par céder : Alizé Cornet a été éliminée par Venus Williams, samedi au 3e tour de Roland-Garros. La Française est inclinée en trois manches (7-6, 1-6, 6-0) et perd son sixième duel face à l'Américaine. Après les défaites de Parmentier et de Mladenovic, il n'y a plus de Française à Roland.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

C’est officiel, il n’y a plus de Françaises dans le tableau dames. Après Pauline Parmentier et Kristina Mladenovic, Alizé Cornet a aussi rendu son tablier en s’inclinant au 3e tour de Roland-Garros face à Venus Williams, samedi sur le court Lenglen (7-6, 1-6, 6-0). L’an passé, la Niçoise était la dernière représentante tricolore chez les dames avec un huitième de finale, le seul qu’elle ait joué à Paris. Cette année, c’est un tour plus tôt qu’elle quitte la compétition, barrée par l’ex-numéro un mondiale, bientôt 36 ans mais toujours dangereuse.

Vidéo - Face à Venus, le troisième set a été de trop pour Cornet

02:29

Pour retrouver Venus en huitième de finale à Roland-Garros, il faut remonter à l’édition 2010. Depuis, elle n’avait jamais passé le deuxième tour. En dix éditions, c’est même seulement la deuxième fois qu’elle atteint la seconde semaine des Internationaux de France. Il y a six ans, elle s’était arrêtée en huitièmes, stoppée à l’époque par la Russe Nadia Petrova.

Cornet : un rush, puis le vide

La finaliste 2002, actuellement 11e mondiale, fait donc un retour en force alors que sa saison sur terre battue n’a pas été glorieuse avec deux défaites au 3e tour à Charleston et Rome. A bien regarder son année, au-delà de la terre, seul un titre obtenu à Kaohsiung est venu lui redonner lui sourire. Mais à côté de ça, rien, jusqu’à son retour en grâce à Roland-Garros.

Et c’est donc Alizé Cornet qui en a fait les frais. La Française, actuellement à la 50e place mondiale au classement WTA, n’a pas été en mesure de faire douter l’Américaine. Si la Tricolore a des regrets, ils viennent du premier set, perdu au jeu décisif 7 points à 5 alors que le duel était encore assez équilibré. Le deuxième set a été une manche à sens unique, où la Française a plané pendant une demi-heure pour facilement égaliser à une manche partout .

Puis... le trou noir. Tous les coups qu’elle ne ratait pas dans le deuxième set n’ont trouvé la cible. Rapidement breakée, la Tricolore a terminé cette partie sur un cinglant 6-0. Une sortie décevante pour elle qui n’a pas réussi à trouver les ressources pour ne pas sombrer. Voire se révolter comme elle l’avait fait au tour précédent en se battant contre des crampes, en plus de son adversaire… Au prochain tour, c’est Timea Bacsinsky qui fera face à Venus, la Suissesse n’ayant fait que deux bouchées de Pauline Parmentier (6-4, 6-2).

0
0