Les espoirs nés de sa belle entrée en matière se sont vite dissipés. Caroline Garcia est tombée mercredi dans le piège tendu par la Slovène Polona Hercog, 73e joueuse mondiale, et ce malgré le soutien sans faille du court Suzanne-Lenglen. La Lyonnaise, qui a pourtant semblé prendre le contrôle du premier set un temps, a baissé pavillon en deux manches (7-5, 6-4) et 1h40 de jeu, et ce malgré 4 balles de match sauvées, au 2e tour de Roland-Garros. Il ne reste donc plus que deux Françaises à ce stade de la compétition dans le haut du tableau : Kristina Mladenovic et Fiona Ferro en lice jeudi.
Elle est allée chercher le public à plusieurs reprises, mais rien n'y a fait. Caroline Garcia a été punie pour n'avoir pas su rester à un niveau suffisamment élevé contre une adversaire qu'elle avait pourtant toujours battue précédemment (quatre victoires). Et la Lyonnaise aura des regrets si elle se repasse le film de ce match. Car bien que mal partie, elle avait peu à peu imposé son rythme dans le premier set qu'elle a été à deux points d'enlever à 5-4, 0/30 sur le service adverse.

Assommée par la perte du premier set, Garcia a réagi trop tard

WTA Miami
Une blessure à la cheville et une inquiétude pour les Bleues : Garcia abandonne au 1er tour à Miami
22/03/2022 À 18:20
D'abord suprise par la vitesse et la puissance adverses, Garcia a évité le double break contre elle en tenant un jeu de service qui a duré une dizaine de minutes alors qu'elle était menée 3-1. A la bagarre, à la volonté, elle a alors enflammé le Lenglen pour inverser la tendance, apportant des modifications tactiques intéressantes à son plan de jeu. Elle a ainsi trouvé plus de volume dans la diagonale coup droit, a utilisé l'amortie à bon escient et s'est donc retrouvée en position de virer en tête. Mais elle n'a pas pu tenir cette ligne directrice, au contraire d'une Hercog qui a appuyé à nouveau sur l'accélérateur pour virer en tête et enfoncer le clou.
Touchée mentalement, Garcia a alors encaissé un 7-0 rédhibitoire de 4-5, à 7-5, 4-0. Et si elle a fini par réagir et se lancer dans une remontée improbable, sauvant au passage 4 balles de match, le mal était fait. Désormais entraînée par Gabriel Urpi, la Française, qui a pris l'initiative d'arrêter de travailler avec son père Louis-Paul, doit visiblement encore prendre ses marques avec sa nouvelle structure pour s'épanouir pleinement sur le court. Après cette déception, tout le défi sera désormais pour elle de rebondir.
WTA Indian Wells
Raducanu fait exploser Garcia, Cornet chute encore
11/03/2022 À 23:09
WTA Indian Wells
Evert croit en Raducanu : "Avec du temps et du travail, je la vois vraiment dans le Top 5"
11/03/2022 À 15:30