Kim Clijsters n'est pas parvenue à passer l'écueil Victoria Azarenka, mercredi, en quarts de finale du tournoi de Miami. Battu en deux manches (6-3, 6-3), la Belge a été victime d'un coup de frein brutal et a peut-être rendu sa copie la plus médiocre depuis son retour sur les courts en août 2009. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 44 fautes directes, soit les deux tiers des points de la Bélarusse, 8 doubles fautes et seulement trois jeux de service gagnés sur neuf. "Je n'étais pas bien, mentalement comme physiquement. Il y a quelque chose qui clochait, je n'avais aucun 'fighting spirit'", a-t-elle simplement déclaré.
Clijsters avait peut-être laissé de l'influx dans son match au scénario impossible remporté mardi contre la Serbe Ana Ivanovic (N.19). Menée 1-5 (0-40) dans le dernier set, elle avait arrachée la victoire au jeu décisif. Il y a aussi ce problème d'épaule, qui l'avait contrainte à l'abandon à Indian Wells et qui l'a peut-être de nouveau travaillée contre Azarenka au service, même si elle a démenti cette hypothèse à l'issue du match.
La Bélarusse, titrée à Miami en 2009, doit affronter jeudi en demi-finales la Russe Vera Zvonareva, N.3 mondiale, contre laquelle elle n'a gagné que deux fois en huit matches. Zvonareva, qui a battu la Polonaise Agnieszka Radwanska (N.9) 7-5, 6-3, a remporté son quatrième quart de finale de la saison (victorieuse à Doha, demi-finaliste à l'Open d'Australie et Pattaya). L'autre demi-finale doit opposer jeudi l'Allemande Andrea Petkovic (N.21), sensation du tournoi féminin, et la Russe Maria Sharapova (N.16).
Fed cup
Escudé-Bartoli, c'est réglé
30/03/2011 À 19:33
WTA Miami
Azarenka "tacticienne"
02/04/2011 À 22:10