Il fait partie des nombreux joueuses et joueurs qui ont le blues en ce moment. Entre la quarantaine imposée en Australie, le huis clos partout ailleurs ou encore les tests PCR systématiques et multiples, le circuit ATP, déjà usant par ses voyages incessants d'une semaine à l'autre, n'a plus le même attrait pour Gilles Simon. Et après avoir été éliminé d'entrée à Montpellier par Dennis Novak, sa 3e défaite consécutive en ce début de saison 2021 (il a aussi encaissé le revers le plus lourd de sa carrière en Grand Chelem au 1er tour de l'Open d'Australie contre Stefanos Tsitsipas), le Français a décidé de dire "stop", momentanément du moins.
Open d'Australie
La WTA l'annonce : Les joueuses non-vaccinées sont bienvenues à l'Open d'Australie
IL Y A 2 HEURES
Vendredi, Simon l'a annoncé sur les réseaux sociaux. "Le coeur n'y étant plus du tout pour voyager et jouer dans ces conditions, je suis malheureusement obligé de faire une pause pour me préserver mentalement. En espérant que le moral revienne le plus rapidement possible", a-t-il notamment indiqué dans un tweet. A 36 ans, la plaisir et le public prennent une importance majeure dans la poursuite d'une carrière. Privé des deux en ce moment, le natif de Nice n'a pas indiqué quand il comptait reprendre la raquette.

Monfils s'est aussi retiré de Rotterdam

Simon n'est pas le seul à avoir des difficultés à trouver la motivation nécessaire dans le clan tricolore. Gaël Monfils, pourtant tenant du titre à Rotterdam, s'est retiré du tournoi jeudi, vraisemblablement pas en état de jouer. Ses larmes en conférence de presse après son élimination d'entrée à Melbourne, très rares pour un athlète de cette envergure, avaient donné une idée de l'ampleur de son mal-être, lui qui a aussi officialisé sa rupture avec la joueuse ukrainienne Elina Svitolina ces derniers jours.
Benoît Paire, de son côté, s'en était pris violemment aux organisateurs de l'Open d'Australie après la quarantaine totale qu'il avait subie. L'Avignonnais a d'ailleurs préféré jouer à Cordoba cette semaine en Argentine, un tournoi en plein air, moins déprimant que l'indoor héraultais à huis clos. Plus que jamais, le coronavirus pèse dans les esprits et entrave le bon fonctionnement du circuit mondialisé du tennis. Et ses acteurs en souffrent.
Tennis
Sinner dans la droite lignée des Sampras, Nadal et Djokovic
IL Y A 8 HEURES
ATP Moscou
La Kremlin Cup pour Karatsev : sa victoire en finale sur Cilic en vidéo
IL Y A 11 HEURES