Sam Querrey se retrouve en plein coeur d'une énorme tempête. Et les dégâts pourraient bien être importants pour le 49e mondial, qui a joué avec le feu... et s'est brûlé. Reste à savoir à quel degré. Testé positif au Covid-19 avant son entrée en lice à l'ATP 500 de Saint-Pétersbourg, où il aurait dû affronter Denis Shapovalov au premier tour, l'Américain a décidé de quitter la Russie. Pourquoi ? Initialement, Querrey, accompagné par sa femme et son fils de huit mois, pensait être isolé dans son luxueux hôtel de Saint-Pétersbourg. Mais problème, on lui aurait alors expliqué qu'en cas de symptômes, une hospitalisation n'était pas à exclure.

ATP Cologne
Auger-Aliassime s'en sort miraculeusement
IL Y A 14 HEURES

"Violation grave"

Face à cette possibilité, le joueur s'est alors laissé submerger par ses craintes. Dans la peur d'être séparés de leur jeune fils, lui et sa femme, également positive au Covid-19, ont alors décidé de partir se réfugier en catimini dans un pays voisin, où un test négatif n'était pas obligatoire pour y entrer. Le tout via un jet privé, dont le vol a visiblement été tenu secret pour ne pas alerter les autorités sanitaires, comme l'a relaté le journaliste Ben Rothenberg mercredi.

De son côté, l'ATP parle d'une "violation grave" du protocole sanitaire. Et bien évidemment, une grosse sanction est à prévoir pour Querrey. Elle pourrait être financière (lourde amende) et sportive (jusqu'à 3 ans de suspension).

WTA Ostrava
Svitolina sortie d'entrée par Sakkari
IL Y A 17 HEURES
ATP World Tour Finals
"Avec ses 4 titres en 2020, Rublev mérite sa place au Masters"
IL Y A 19 HEURES