AFP

Revoilà Gasquet

Revoilà Gasquet
Par Eurosport

Le 11/08/2012 à 22:44Mis à jour Le 12/08/2012 à 09:50

Vainqueur de l'Américain John Isner (7-6, 6-3), Richard Gasquet s'est offert à Toronto une troisième finale de Masters 1000 six ans après la dernière. Le Français, 21e mondial, s'impose en 1h20 de jeu et affrontera le Serbe Novak Djokovic, tenant du titre.

Richard Gasquet aime le Canada. Et particulièrement Toronto. Six ans après sa dernière finale en Masters 1000, le Biterrois s'est offert une nouvelle finale dans l'Ontario. Le Français a dominé l'Américain John Isner (7-6, 6-3) en 1h20 de jeu pour rallier la troisième finale de Masters 1000 de sa carrière, après Hambourg (2005) et donc Toronto (2006). Le 21e joueur mondial affrontera dimanche le tenant du titre, Novak Djokovic, tombeur de son compatriote Janko Tipsarevic (6-4, 6-1). Le Serbe mène 6-1 dans ses duels face au Français.

Une semaine après sa médaille de bronze olympique en double messieurs avec Julien Benneteau, Gasquet a fini de se consoler après un tournoi londonien en simple manqué et une élimination prématurée au deuxième tour face au Chypriote Marcos Baghdatis. En perdant un seul set de la semaine (face à Mardy Fish en quart de finale), le Tricolore fait preuve d'une belle solidité. Cela s'est confirmé face à John Isner, notamment au service où il a pointé à 87% de réussite derrière sa première balle et 71% derrière sa seconde. En face, l'Américain, onzième joueur mondial, était peu inspiré à l'échange, dépassant les trente fautes directes pour vingt coups gagnants. Sans concéder la moindre balle de break du match, le Biterrois a gagné le match en prenant le service adverse une seule fois, dans la deuxième manche, après avoir remporté la première au jeu décisif.

"Je suis heureux d'atteindre une nouvelle finale cette saison, a commenté Gasquet, finaliste à Estoril (défaite face à Juna Martin Del Potro). Je me sentais bien sur le court et j'ai bien joué. Je suis en forme et j'attends avec impatience de gravir une nouvelle marche." Le Français sera à la recherche d'un septième titre, son premier depuis Nice en 2010. Vendredi, Richard Gasquet, 26 ans, avait dû disputer deux matches à quelques heures d'intervalle à cause de la pluie, tout comme Djokovic. En l'absence de Roger Federer et Rafael Nadal, le numéro deux mondial est plus que jamais grand favori à sa propre succession après le forfait d'Andy Murray, le champion olympique qui l'avait dominé en demi-finale du tournoi des JO.

0
0