Eurosport

Nadal passe l'éponge

Nadal passe l'éponge
Par Eurosport

Le 08/09/2011 à 20:01Mis à jour Le 08/09/2011 à 22:55

Tenant du titre, Rafael Nadal s'est hissé en quarts de finale de l'US Open en battant le Luxembourgeois Gilles Muller (7-6, 6-1, 6-2). L'Espagnol en a profité pour calmer son agacement de la veille contre les organisateurs. Au prochain tour, il retrouvera Andy Roddick, tombeur de David Ferrer.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Après deux jours d'attente et pas mal d'énervement mercredi à cause de la pluie, Rafael Nadal s'est remis dans le droit chemin. Le N.2 mondial et tenant du titre à New York s'est finalement qualifié pour les quarts de finale de l'US Open en battant le Luxembourgeois Gilles Muller, 68e mondial (7-6, 6-1, 6-2). L'Espagnol rencontrera normalement vendredi son compatriote David Ferrer (N.5) ou l'Américain Andy Roddick (N.21) pour une place en demi-finale du dernier Grand Chelem de la saison. "Hier était une journée difficile pour les joueurs et les supporteurs, qui ont dû attendre des heures. La situation n'était facile pour personne, y compris pour l'organisation. Ils ont fait une erreur (en faisant commencer trois matches, ndlr) mais tout le monde peut faire des erreurs", a indiqué Nadal.

EFE

Face à Roddick en quarts

La reprise a été délicate pour l'Espagnol, qui mettait un peu de temps à retrouver ses marques après quatre jours sans jouer et l'épisode de ses crampes en conférence de presse dimanche. Mais il parvenait à débreaker à 4-2 pour égaliser ensuite à 4-4 et exprimait d'un "Vamos" bruyant son soulagement. Dans le jeu décisif, Nadal se montrait totalement souverain, alignant notamment 5 coups gagnants, dont des passings magistraux, et un service gagnant pour l'empocher facilement et se relancer définitivement.

De nouveaux passings de coups droits lui permettaient de vite prendre les devants en deuxième manche (5-0 sur jeu blanc), avec, selon John McEnroe, "sans doute la meilleure demi-heure de tennis de Nadal depuis Wimbledon". Après un deuxième set expédié en 28 minutes, Muller n'avait pas plus de réponse dans la troisième manche. Le Majorquin croisera finalement la route d'Andy Roddick, tombeur surprise de David Ferrer, N.5 mondial (6-3, 6-4, 3-6, 6-3). L'Américain, 21e au classement ATP, n'avait plus joué un quart de finale à l'US Open depuis 2008 et en Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2010.

0
0