20 ans après ses débuts professionnels, le "Kid de Las Vegas" a définitivement rangé ses raquettes de western. En 20 ans, Andre Agassi est devenu une légende du tennis et du sport en général. Le temps de révolutionner le jeu mais aussi d'apprendre à durer.
TROISIEME PARTIE : Les derniers exploits
Cinq ans plus tard, Agassi est remarié avec Steffi Graf, et père de deux enfants (Jayden et Jazz) . Il a gagné deux autres titres majeurs en dépit de la nouvelle génération. Marat Safin, Lleyton Hewitt, Gustavo Kuerten, Andy Roddick, Juan Carlos Ferrero et autres Sébastien Grosjean ou Arnaud Clément auront profité du regain de forme de l'Américain. Mais celui qui le stoppera le plus souvent sur la route des Grands Chelems, c'est bien sûr son éternel rival et compatriote Pete Sampras.
US Open
Sharapova fait son cinema (3)
14/09/2006 À 03:00
"Pistol Pete" l'a battu dix-sept fois en finale, dont quatre en Grand Chelem. La retraite de Sampras est tout un symbole. Devant un public comblé, ce dernier s'impose en quatre sets face à Agassi en finale de l'US Open 2002.
Sampras, le rival idéal
La défaite et le départ de ce rival idéal sont un coup dur mais Agassi enchaîne par une victoire à Melbourne. Miné par des problèmes de nerf sciatiques dès 2004, Andre lutte pour rester au niveau.
En 2005, il réussit pourtant un fantastique baroud à l'US Open. Vainqueur d'un nouveau match culte face à James Blake en demi-finale, il doit logiquement s'incliner face à Federer. Le constat est implacable : " Roger est plus fort que Pete ". Venant d'Agassi, le compliment est de taille.
Au sommet une dernière fois à 35 ans, devant son public, Agassi aurait pu simplement imiter Sampras et s'arrêter lui aussi sur une finale de l'US Open, mais il veut poursuivre l'aventure en 2006. Son corps ne suivra pas. La saison ressemble à un calvaire, mais il trouve encore les ressources de gêner Nadal, futur finaliste, à Wimbledon.
L'avenir de ce joueur d'exception passe désormais par sa fondation. Sans ses raquettes, Agassi se sent encore capable de donner l'exemple.
LES DECLARATIONS :
Pete Sampras : "Il a sorti le meilleur en moi. Je n'aurais jamais été ce que je suis sans lui."
Roger Federer : "Il a inspiré la plupart des joueurs d'aujourd'hui. Et j'ai été suffisamment chanceux pour l'avoir affronté plus d'une dizaine de fois."
LE PALMARES :
. 60 titres en simple entre 1987 et 2005 :
TITRES EN SIMPLE
1987: Itaparica.
1988: Charleston, Forest Hills, Livingston, Memphis, Stratton Mountain, Stuttgart Outdoor.
1989 : Orlando.
1990: Key Biscayne, San Francisco, Singles Championship, Washington.
1991: Orlando, Washington.
1992: Atlanta, Montreal / Toronto, Wimbledon.
1993: San Francisco, Scottsdale.
1994: Montreal / Toronto, Paris-Bercy, Scottsdale, US Open, Vienna.
1995: Open d'Australie, Cincinnati, Key Biscayne, Montreal / Toronto, New Haven, San Jose, Washington.
1996: Jeux Olympiques à Atlanta, Cincinnati, Key Biscayne.
1998: Los Angeles, Ostrava, San Jose, Scottsdale, Washington.
1999: Hong Kong, Paris-Bercy, Roland Garros, US Open, Washington.
2000 : Open d'Australie .
2001: Open d'Australie, Indian Wells TMS, Los Angeles, Miami.
2002: Los Angeles, Madrid TMS, Miami TMS, Rome TMS, Scottsdale.
2003: Open d'Australie, Houston, Miami TMS, San Jose.
2004: MS Cincinnati.
2005: Los Angeles
TITRES EN DOUBLE
1993: Cincinnati
. Grand Chelem : 8 titres :
Australie (1995, 2000, 2001, 2003)
Roland-Garros (1999)
Wimbledon (1992)
US Open (1994 et 1999).
Coupe Davis : Trois victoires en 1990, 1992 et 1995. (Il n'a perdu que six fois en 36 rencontres de Coupe Davis).
Meilleur classement: N.1 (pour la première fois le 10 avril 1995 pour la dernière fois le 31 août 2003) au total 88 semaines.
N.1 mondial à la fin de l'année 1999.
Gains sur l'ensemble de sa carrière: 31,043 millions de dollars.
Le site de sa fondation : www.agassifoundation.org
US Open
Sharapova fait son cinema (2)
13/09/2006 À 10:30
US Open
Federer, quels numéros!
12/09/2006 À 10:30