Imago

Sharapova domine Mauresmo

Sharapova domine Mauresmo
Par Eurosport

Le 09/09/2006 à 00:00Mis à jour

Maria Sharapova disputera sa deuxième finale de Grand Chelem à Flushing Meadows. En demi-finale de l'US Open, la Russe s'est imposée en trois sets face à Amélie Mauresmo. La N.1 mondiale a d'ailleurs encaissé deux sets sur le score sévère de 6-0. Elle pou

US OPEN - DEMI-FINALES DAMES

Justine Henin-Hardenne (BEL/N.2) bat Jelena Jankovic (SCG/N.19) 4-6, 6-4, 6-0

Maria Sharapova (RUS/N.3) bat Amélie Mauresmo (FRA/N.1) 6-0, 4-6, 6-0
Face-à-face : 3-1 pour Mauresmo

Maria Sharapova lève les bras au ciel, son père et entraîneur envoie des baisers vers le ciel... Tout le clan Sharapova est aux anges. En trois sets brillants, la Russe a pris le meilleur sur une joueuse qu'elle n'avait jamais battue en quatre matches, Amélie Mauresmo, et obtenu un précieux billet pour sa seconde finale de Grande Chelem.

Pendant trois sets, la plus américaine des joueuses russes, plébiscitée par les publicitaires new-yorkais, a imposé son tennis. Un jeu sec plutôt que sexy, mais dont l'efficacité a surpris Amélie Mauresmo. Une seule fois, Sharapova a perdu le contrôle de ses coups : à 4-5 dans le second set. Cela lui a coûté la manche. A cette exception près, la N.4 mondiale a tenu la N.1 actuelle en respect.

Sec plutôt que sexy

La seconde manche voit la Française plus inspirée et, surtout, plus régulière au service. En variant plus ses coups, en tentant plus de choses au service. Mais ce sursaut, conclu sur un jeu marqué par la nervosité de la Russe, n'était que de courte durée. 25 minutes plus tard, Mauresmo encaissait un nouveau 6-0.

Battre Mauresmo pour la première fois puis Henin?

Deux "roues de bicyclette" en demi-finale, le constat est sévère pour une joueuse qui pourrait par ailleurs, perdre sa place de N.1 mondiale en cas de victoire samedi soir de Justine Henin-Hardenne.

A 19 ans, Maria Sharapova brise le rêve de "Petit Chelem" de la Française et fonce vers Justine Henin-Hardenne, une joueuse qu'elle n'a battue qu'une fois en quatre rencontres...

0
0