Imago

Federer, c'est historique

Federer, c'est historique
Par Eurosport

Le 09/09/2008 à 09:01Mis à jour

Roger Federer a remporté son 5e titre consécutif à l'US Open face à Andy Murray. Une 1ère depuis 1924. Avec ce 13e titre du Grand Chelem, il n'est plus qu'à une marche du record de Pete Sampras (14). Il est le seul joueur de l'histoire à compter 5 titres de suite, à la fois Wimbledon et à l'US Open.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

US OPEN - TABLEAU MESSIEURS - FINALE

    En bon New yorkais d'adoption, Roger Federer aurait pu lancer au public : "Give me five !"*. En remportant son cinquième titre consécutif à l'US Open, ce que personne n'avait fait depuis 84 ans, Roger Federer a juste confirmé qu'il était beaucoup plus que l'homme d'un tournoi ou d'une époque. Il vient de remporter son treizième titre du Grand Chelem en dix-sept finales et se trouve désormais à un titre du record absolu de Pete Sampras (14, dont 5 US Open mais pas consécutivement).

    "J'ai perdu contre le meilleur joueur de tennis de l'histoire, je le félicite", c'est le constat implacable auquel Andy Murray a été convié au moment de prendre la parole à fin d'un match spectaculaire et rapide. En 1h51, Roger Federer a annihilé tous les espoirs d'un des meilleurs joueurs de la saison sur dur. Il a disputé certainement son meilleur match de l'année grâce à un schéma de jeu d'une rare agressivité, un service régulier (79% de points inscrits sur ses premières balles) et un coup droit terrifiant. "J'ai joué libéré, comme je le fais normalement, ça m'a fait du bien de ressentir ça de nouveau en finale d'un Grand chelem", a-t-il lancé simplement.

    "J'ai quatre mois devant moi pour en profiter avant l'Open d'Australie"

    Les priorités de ce joueur d'exception sont claires : battre le record de Pete Sampras. "Je ne veux pas m'arrêter à ce chiffre 13, ce serait terrible", a-t-il souri dans un premier temps. Sans perdre de vue l'objectif : "J'ai quatre mois devant moi (avant l'Open d'Australie, ndlr) pour en profiter. " Les nouveaux venus au sommet (Nadal, Djokovic, Murray et consorts) peuvent bien jouer des coudes pour les points ATP, dans le Hall of Fame (institution qui réunit les meilleurs joueurs de tous les temps), on se frotte déjà les mains. Le passé a beaucoup d'avenir quand il est écrit par Roger Federer.

    * NDLR :"Tope-la" en français, en référence aux 5 doigts de la main.

    SON PARCOURS A L'US OPEN

    1er tour: bat Maximo Gonzalez (ARG) 6-3, 6-0, 6-3
    2e tour: bat Thiago Alves (BRA) 6-3, 7-5, 6-4
    3e tour: bat Radek Stepanek (CZE/N.28) 6-3, 6-3, 6-2
    1/8 finale: bat Igor Andreev (RUS/N.23) 6-7 (5/7), 7-6 (7/5), 6-3, 3-6, 6-3
    1/4 finale: bat Gilles Muller (LUX) 7-6 (7/5), 6-4, 7-6 (7/5)
    1/2 finale: bat Novak Djokovic (SRB/N.3) 6-3, 5-7, 7-5, 6-2
    Finale: bat Andy Murray (GBR/N.6) 6-2, 7-5, 6-2

    Les joueurs à plus de dix succès en Grand Chelem

    14. Pete Sampras (USA) (1990-2002)
    13. Roger Federer (SUI) (2003-2008)
    12. Roy Emerson (AUS) (1961-1967)
    11. Bjorn Borg (SWE) (1974-1981)
    11. Rod Laver (AUS) (1960-1969)
    10. Bill Tilden (USA) (1920-1930)

    0
    0