Reuters

Jankovic défiera Serena

Jankovic défiera Serena
Par Eurosport

Le 06/09/2008 à 10:00Mis à jour

La finale dames de l'US Open sera explosive : Serena Williams, victorieuse de Safina (6-3, 6-2) et Jelena Jankovic, vainqueur de Dementieva (6-4, 6-4), se retrouveront pour un match haletant où le titre de N.1 mondiale sera couplé avec celui de Flushing M

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

US OPEN 2008 - Demi-finales simple dames

La logique a été finalement respectée. La mieux classée a remporté le précieux sésame pour jouer la finale de l'US Open et le titre de N.1 mondiale. Dans ce manège de prétendantes, Serena Williams a décroché le pompon -sa seconde finale de Grand Chelem de l'année après Wimbledon - à tour de force, en montrant détermination et faisant preuve de patience... dernière caractéristique qui a manqué à son adversaire, Dinara Safina, pour remporter ce bras de fer élastique. S'obligeant à faire le jeu, la Russe a frappé fort tout au long de la rencontre, mais a manqué de précisions dans les moments forts.

Coup double en mire

Mais il faut dire que la fin de partie de Serena Williams a été époustouflante. Auteure de plusieurs passings incroyables, l'Américaine a efficacement plié une partie pourtant mal engagée. Breakée d'entrée (0-2), la soeur cadette de Venus a rapidement réagi pour recoller au score et inscrire six jeux contre un seul pour son adversaire (6-3). Le premier set dans la poche, Serena a enfoncé le clou dans la seconde en s'échappant en quelques minutes pour mener 4-1. L'agacement de Safina, mêlé à la réussite insolente de Williams en passings, ont tué la rencontre après 1h30 de combat.

Si Safina tombe de haut, Serena peut jubiler. Annonçant à qui voulait l'entendre qu'elle redeviendrait N.1 mondiale d'ici la fin de l'année, l'Américaine voit une partie de son rêve s'exaucer en atteignant sa 4e finale à Flushing Meadows, sa 12e en Grand Chelem dans sa carrière. Déjà vainqueur à deux reprises à New York (1999 et 2002), Williams tentera de faire la passe de trois face à Jelena Jankovic pour redevenir N.1 au classement WTA, rang promis à la vainqueur de samedi. Elle qui était frustrée l'an passé d'être dans l'ombre de Justine Henin, la voici sur le point de lui succéder au palmarès américain... et mondial une bonne fois pour toute.

Première joueuse de l'histoire à avoir occupé le trône de la WTA sans jamais avoir disputé une finale d'un tournoi du Grand Chelem, Jelena Jankovic avait à coeur de démontrer que sa semaine passée au sommet de la hiérarchie mondiale n'était pas seulement due au retrait de Justine Henin et à la mauvaise passe de sa compatriote Ana Ivanovic. Mission en partie accomplie. Dans le dernier carré l'US l'Open, face à l'une des joueuses en forme du moment, Elena Dementieva, qui restait sur une série de 11 succès consécutifs, la Serbe a fait la preuve de son immense talent en validant son ticket pour la finale en deux manches (6-4 6-4).

Couverte d'or au JO, la Russe surfait sur la vague du succès depuis Pékin. Qualifiée pour les demi-finales sans avoir perdu le moindre set, la plus francophile des Moscovites faisait preuve "d'une confiance absolue" depuis quelques tours. Jelena Jankovic ne partait pas avec les faveurs des pronostics d'autant plus qu'elle donnait le sentiment de payer physiquement la débauche d'énergie consentie depuis le début de la saison. Avec déjà 64 matches disputés depuis le mois de janvier, la Serbe tirait largement la langue depuis le début du tournoi mais grâce à une volonté farouche, elle a réussi à trouver des ressources insoupçonnées.

Une cuirasse "made in Serbia"

"Contre elle, vous devez vous battre sur chaque point. Contre beaucoup de joueuses, deux à trois coups suffisent, mais contre elle, il en faut 6 ou 7, parfois plus", reconnaissait Dementieva qui payait lourdement la faiblesse de son engagement (26% des points remportés sur sa deuxième balle) et se perdait dans une avalanche de fautes directes (42 contre 22). Jankovic n'avait qu'à ramasser le cadeau. "C'était difficile. Elena est une super joueuse, elle m'a fait courir partout mais je me suis battue pour défendre toutes les balles que je pouvais. Je suis vraiment très heureuse, lançait Jankovic à la sortie du court avant d'"aller pleurer au vestiaire". Ce succès pourrait devenir triomphe. En cas de succès dimanche, elle retrouverait le trône de la WTA avec cette fois-ci un titre majeur en poche.

LES FINALISTES en BREF...

Son parcours à l'US Open 2008: Aucun set perdu, 26 jeux concédés.
- 1er tour: bat K.Bondarenko (UKR) 6-1, 6-4
- 2e tour: bat E.Vesnina (RUS) 6-1, 6-1
- 3e tour: bat A.Sugiyama (JPN/N.30) 6-2, 6-1
- 1/8 de finale: bat S.Brémond (FRA/WC) 6-2, 6-2
- 1/4 de finale: bat V.Williams (USA/N.7) 7-6 (8/6), 7-6 (9/7)
- Demi-finale: bat D.Safina (RUS/N.6) 6-3, 6-2

Son parcours à l'US Open 2008: 2 sets perdus, 43 jeux concédés.
- 1er tour: bat C.Vandeweghe (USA/WC) 6-3, 6-1
- 2e tour: bat S.Arvidsson (SUE) 6-3, 6-7 (5/7), 7-5
- 3e tour: bat J.Zheng (CHN) 7-5, 7-5
- 1/8 de finale: bat C.Wozniacki (DEN/N.21) 3-6, 6-2, 6-1
- 1/4 de finale: bat S.Bammer (AUT/N.29) 6-1, 6-4
- Demi-finale: bat E.Dementieva (RUS/N.5) 6-4, 6-4

0
0