AFP

3e tour : Caroline Garcia éliminée par Agnieszka Radwanska

Garcia n'a pas existé contre Radwanska

Le 03/09/2016 à 19:52Mis à jour Le 03/09/2016 à 22:09

US OPEN - C'est fini pour les Françaises à Flushing. La dernière Tricolore en lice, Caroline Garcia, a disparu à son tour samedi, en 16es de finale. Elle n'a pas pesé lourd face à la Polonaise, Agnieszka Radwanska (6-2, 6-3).

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Il n’y a plus de Française dans le tableau féminin de l’US Open. Samedi, Caroline Garcia a été éliminée par Agnieszka Radwanska aux portes des huitièmes de finale. Il a fallu deux petits sets (6-2, 6-3) à la Polonaise pour raccompagner la Francilienne vers la sortie. C’est une nouvelle déception pour elle, qui bute pour la troisième fois au 3e tour d’un tournoi majeur après Wimbledon 2014 et l’Open d’Australie 2015. Mais ce samedi, celle qui brigue la place de numéro un mondiale à l’issue de l’US Open ne lui a pas laissé la moindre chance de franchir un cap en Grand Chelem.

Vidéo - Garcia - Radwanska, les temps forts

02:00

Cette défaite sévère, quasiment sur le même score qu’au 2e tour de Roland-Garros cette saison (6-2, 6-4), laisse forcément place à quelques regrets. Au service déjà, la Française a été mangée en retour par son adversaire, aussi bien en premières (35% de réussite) qu’en secondes balles (43%). Elle a ainsi concédé 10 balles de break pour 6 perdues au total. Garcia est allée chercher des solutions au filet, mais là encore la moitié de ses montées n’ont pas abouti (15/29). Dommage, car ses deux occasions de break ont été couronnées de succès, mais arrivées trop tard, alors que la Polonaise avait déjà fait la différence.

Radwanska avance en huitième de finale d’un Grand Chelem pour la quatrième fois de suite cette saison, où elle a connu son moment fort en jouant la demi-finale de l’Open d’Australie. Elle retrouve la seconde semaine de Flushing Meadows pour la première fois depuis 2013. Jamais la quatrième joueuse mondiale n’est allée plus loin à New York. Elle devra pourtant pousser au moins jusqu’en finale pour tenter de doubler Serena Williams au classement.

Le chemin est encore long pour celle attend encore son heure de gloire, quatre ans après avoir joué la finale de Wimbledon en 2012. Pour le moment, il est sans obstacle majeur, avec aucun set concédé en trois matches. Prochaine étape : face à la Croate Ana Konjuh, victorieuse de Varvara Lepchenko (6-3, 3-6, 6-2).

0
0