AFP

Novak Djokovic en quart de finale après sa victoire contre Kyle Edmund (6-2, 6-1, 6-4)

Intraitable face à Edmund, Djokovic est désormais seul contre la colonie française
Par Eurosport

Le 05/09/2016 à 06:17Mis à jour Le 05/09/2016 à 09:54

US OPEN 2016 - Novak Djokovic retrouvera Jo-Wilfried Tsonga. Après une victoire tranquille contre Kyle Edmund ce dimanche soir à New York (6-2, 6-1, 6-4), le numéro un mondial s'est qualifié pour les quarts de finale où il defiera le Manceau avant d'éventuellement croiser Lucas Pouille ou Gaël Monfils en demie.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Novak Djokovic a enfin lancé son US Open. Exempté de deuxième tour, et passé en huitième en jouant moins d'un set au 3e tour après l'abandon de Mikhail Youzhny, le N.1 mondial s'est facilement qualifié pour les quarts de finale à Flushing Meadows après un succès en trois manches contre Kyle Edmund (6-2, 6-1,6-4). Il a fallu 1h55 au Serbe pour se débarrasser du Britannique qui disputait le premier huitième de sa jeune carrière en majeur.

Sevré de tennis pendant deux tours, le Serbe a cette fois enclenché la seconde pour aller chercher son ticket pour les quarts. Il y retrouvera une vieille connaissance : Jo-Wilfried Tsonga. Le Français, vainqueur de Jack Sock, avait obtenu son billet plus tôt dans la journée. Les deux hommes disputeront une 22e confrontation dans leur carrière, la première en majeur depuis les huitièmes de finale de Wimbledon 2014. En 2016, ils avaient déjà croisé le fer lors des quarts de finale du Masters 1000 d'Indian Wells, où Djoko avait eu le dernier mot (succès 7-6(2), 7-6(2)).

En démonstration pendant deux sets, Djokovic a montré un visage offensif

Programmé en dernier en night session sur le Stadium Arthur Ashe, Djokovic n'a fait qu'une bouchée du pauvre Edmund. En démonstration pendant deux sets, le tenant du titre a considérablement élévé son niveau de jeu par rapport à son seul match valable du tournoi, son 1er tour remporté contre Jerzy Janowicz en quatre manches. Dans une rencontre très rythmé, il s'est mué en mur pour son rival, qui a surjoué pendant les deux premières manches.

Plus rapide, plus précis que ces dernières semaines, Djoko a fait du Djoko, mais il était intouchable dimanche soir. Son revers a en tous cas retrouvé toute son efficacité et lui a permis d'annihiler le jeu d'attaque de son adversaire. Il a parfaitement tenu la diagonale de coup droit imposée par ce dernier. Il a effectué le match parfait jusqu'à 2-0 dans le 3e set, avant de ressentir une nouvelle petite alerte à son avant-bras droit, blessé avant le début du tournoi.

La partie s'est donc resserrée dans cette troisième manche. Après avoir concédé trois petites balles de break dans les deux premiers sets, le vainqueur du dernier Roland-Garros a enfin lâché son engagement à 2-0, puis 2-2, après des jeux mal maîtrisés à cause d'une première balle défaillante. Ce break concédé, il est allé le récupérer dans la foulée avant de prendre le service d'Edmund une dernière fois à 4-4. Avec 24 coups gagnants (pour 25 fautes directes), et quelques coups de patte, il a montré un esprit plus offensif que d'habitude au fil des jeux. Cela se sentait, Djokovic avait vraiment besoin de rejouer au tennis. Son premier test il le passera en quart de finale. On a hâte de voir ça.

Vidéo - Intraitable pendant deux sets, Djokovic a donné la leçon à Edmund : les temps forts de son succès

01:57
0
0