AFP

Passé à deux points de la défaite, Pouille a enfilé son costume de Superman pour filer au 3e tour

Passé à deux points de la défaite, Pouille a enfilé son costume de Superman

Le 01/09/2016 à 03:03Mis à jour Le 01/09/2016 à 08:40

US OPEN 2016 - Mené deux manches à rien et au bord de la sortie, Lucas Pouille est parvenu à remonter son handicap et s'imposer en cinq manches face à Marco Chiudinelli (4-6, 3-6, 7-6(6), 6-2, 6-0). Le Nordiste affrontera au 3e tour, l'Espagnol Roberto Bautista Agut.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Lucas Pouille est toujours en vie. Et c'est un petit miracle. Mené deux manches à rien, et passé à deux points de la sortie face à Marco Chiudinelli, le Français est parvenu à remonter son handicap et à se qualifier pour le 3e tour, mercredi, au terme d'une rencontre héroïque remportée en cinq manches (4-6, 3-6, 7-6(6), 6-2, 6-0). Il a fallu 3h08 au Tricolore pour rejoindre les seizièmes de finale où il affrontera Roberto Bautista Agut. L'Espagnol s'est débarrassé de Federico Delbonis après un combat en quatre manches (5-7, 6-2, 6-3, 6-2).

Pouille n'a pas rigolé avant de valider son ticket et effectuer sa première "remontada" de deux sets à rien dans sa jeune carrière. Complètement à côté de ses pompes pendant deux sets, le Nordiste a été complètement dominé par un adversaire qui a tout bien fait et mieux fait que lui. Maladroit en fond de court et auteur de 47 fautes directes lors de ce match du 2e tour, il s'est montré fébrile et souvent sans solution tactique pour contrer son rival, aérien par moment et complètement en contrôle. Le joueur de 34 ans, qui était à la recherche d'une troisième qualification au 3e tour d'un majeur, est d'ailleurs passé à côté de quelque chose d'énorme.

" C'est génial de gagner un tel match."

"Il a très bien joué, j'ai commencé à mieux me sentir à la fin du 2e set. Avant, j'ai fait beaucoup de doubles fautes (9). Puis je suis allé aux vestiaires me changer. Et après c'est un nouveau match qui a commencé", a reconnu Pouille au micro d'Eurosport après la rencontre.

Un passage aux vestiaires et tout a changé pour Pouille

Le sort du match s'est donc joué dans la troisième manche. Les deux ont joué au chat et à la souris dans ce set complètement renversant. Alors qu'il avait le break, Pouille n'a pas réussi à gérer son avance et remporter facilement ce set. Repris à 3-3, il a même concédé le break dans la foulée à 4-4 et laissé Marco Chiudinelli servir pour le match à 5-4. C'est là que le Suisse a coincé et que le match a tourné.

Passé à deux points de la victoire dans le jeu décisif de la troisième manche, à 6-6, le Bâlois a loupé le coche dans ce tie-break alors qu'il était parvenu à sauver quatre balles de set. La suite n'a été qu'un long parcours semé d'embûches. Largement dominé dans la quatrième manche, le Suisse, qui est complètement sorti du match, a finalement capitulé dans le cinquième set où il a concédé un 6-0. "C'est génial de gagner un tel match. Je suis très heureux mais également très fatigué", a conclu le Français. La fatigue, il faudra l'oublier au prochain tour. Être Superman, c'est à ce prix.

Vidéo - Pouille - Chiudinelli, les temps forts

02:08
0
0