Getty Images

US Open - Demi-finale messieurs : Djokovic-Nishikori, les "faux jumeaux"

Djokovic - Nishikori, les "faux jumeaux"

Le 07/09/2018 à 12:44Mis à jour Le 07/09/2018 à 12:49

US OPEN - Opposé à Kei Nishikori en demi-finale, vendredi, Novak Djokovic peut retrouver les joies d'une finale à New York deux ans après sa dernière apparition. Pour Nishikori, son parcours a des petits airs de 2014, date de sa seule finale en Grand Chelem. Très proches au niveau du profil, les deux hommes ont une rivalité tennistique plutôt séduisante.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Le contexte

New York, terre de confirmation et de reconquête pour Djokovic. Un mois et demi après son sacre 100% labellisé "résurrection" à Wimbledon, le Serbe a un gros créneau pour enchaîner une deuxième finale de Grand Chelem de rang. Une performance qu'il n'avait plus réalisé depuis début 2016 et ses sacres à l'Open d'Australie et Roland-Garros. Retrouver les joies d'une finale aux Etats-Unis marquerait aussi une certaine forme de logique tant le Serbe joue bien à Flushing. Pour preuve, il n'a plus été battu là-bas avant les demi-finales depuis 2006. Djokovic à New York, c'est soit demi-finale, finale ou victoire.

Pour se frayer un chemin dans le dernier carré, le 6e joueur mondial a lâché deux sets en cours de route, pas mal bagarré, plus que ne l'indiquent les scores de ses matches, et subi les conséquences de la forte humidité régnant sur Big Apple. Si on prend tout en considération, sa trajectoire est plutôt solide et ressemble même à un parcours de vainqueur en puissance. Reste à régler les petits détails qui fâchent : principalement ses déconcentrations et ses colères. Ces dernières ont d'ailleurs un double sens. Elles montrent avant tout sa détermination à gagner à nouveau mais l'empêchent de rester concentré de A à Z dans un match. Pour regagner l'US Open, il devra trouver l'équilibre.

Cette demi-finale est avant tout le remake de la première demie de l'édition 2014. Une rencontre remportée à la surprise générale par Kei Nishikori, plus à-même de gérer le facteur météo (le vent à l'époque) que l'ancien N°1 mondial. Une parenthèse enchantée pour le prodige de l'académie de Nick Bollettieri qui n'a battu le Serbe qu'à deux reprises dans sa carrière. Autant dire qu'il se retrouve face à une montagne où il finit toujours par perdre son chemin en cours de route. Blessé au poignet droit et absent l'an dernier, le 19e mondial, vainqueur de Marin Cilic, son bourreau de la finale 2014 en quarts, se retrouve dans une situation inversée par rapport à 2014. Un hasard fort probablement, mais un clin d'oeil très fort.

Djokovic battu par Nishikori en demi-finale de l'US Open 2014

Djokovic battu par Nishikori en demi-finale de l'US Open 2014AFP

Leur parcours

Kei Nishikori

1er tour : Maximilian Marterer (6-2, 6-3, 6-3)
2e tour : Gaël Monfils (6-2, 5-4, abandon)
3e tour : Diego Schwartzman (6-4, 6-4, 5-7, 6-1)
8e de finale : Philipp Kohlschreiber (6-4, 6-4, 5-7, 6-1)
1/4 de finale : Marin Cilic (2-6, 6-4, 7-6(5), 4-6, 6-4)

Vidéo - La douce revanche de Nishikori

02:00

Novak Djokovic

1er tour : Marton Fucsovics (6-3, 3-6, 6-4, 6-0)
2e tour : Tennys Sandgren (6-1, 6-3, 6-7(2), 6-2)
3e tour : Richard Gasquet (6-2, 6-3, 6-3)
8e de finale : Joao Sousa (6-3, 6-4, 6-3)
1/4 de finale : John Millman (6-3, 6-4, 6-4)

Vidéo - Djokovic et Millman n'y sont pas allés de main morte

02:00

Le face-à-face

Avantage clair et net à Novak Djokovic qui mène 14 succès à 2 face à Kei Nishikori (deux matches ne se sont pas joués à causes de forfaits). Ce dernier ne l'a plus battu depuis sa victoire en demi-finale de l'édition 2014 (son premier succès remonte, lui, à Bâle fin 2011). Débutée en 2010 à Roland-Garros, leur rivalité a explosé depuis la saison 2014 avec seize confrontations (sur 18 rencontres officielles) disputées en l'espace de quatre ans. Ce sera leur cinquième duel en Grand Chelem, le deuxième à Flushing.

Les 3 chiffres à savoir

11. C'est la onzième demi-finale à l'US Open pour Novak Djokovic, qui n'est plus qu'à trois unités du record détenu par Jimmy Connors (14 demi-finales). Le Serbe est officiellement devant Roger Federer et Andre Agassi (10).

3. Kei Nishikori c'est monsieur US Open. Le Japonais a disputé ses trois demi-finales en Grand Chelem à New York (2014, 2016, 2018).

7. Sur les seize rencontres officiellement disputées entre les deux joueurs, sept se sont prolongées au meilleur des trois ou des cinq manches.

Ils ont dit

Novak Djokovic

" On a eu plein de combats tous les deux, spécialement sur terre battue, où la victoire s'est jouée à quelques points. Je ne peux pas vraiment dire que c'est une rivalité qui est vraiment à mon avantage. J'ai un très bon ratio de victoires contre lui. Il joue tellement vite qu'il me force à être plus concentré dès l'entame du match. Je sais que je dois être à mon maximum pour rivaliser avec lui depuis la ligne de fond."

Kei Nishikori

" Je n'ai pas de très bons souvenirs contre Novak, mais on a eu quelques beaux combats. J'ai eu mes chances contre lui, mais je n'ai jamais réussi à gravir la dernière marche. Jouer contre lui c'est un énorme challenge, spécialement après être revenu d'une longue blessure. Ce sera une bataille."

Notre avis

Novak Djokovic et Kei Nishikori ont style de jeu similaire sur le fond. Sur la forme, l'écart entre les deux joueurs est digne d'une montagne. Ecart ou non, leur rivalité a souvent donné des rencontres agréables à suivre et sur la plupart des surfaces. Avantage pour Novak Djokovic qui a toutes les armes techniques pour battre son adversaire. Avec une perte d'environ dix degrés vendredi, la météo ne devrait pas avoir d'impact sur son physique cette fois. Seule une journée moyenne, conjuguée à un niveau exceptionnel de Nishikori, pourrait permettre une bascule.

Novak Djokovic / US Open 2018
0
0