Medvedev n'a pas tremblé face à Wolf et défiera Tiafoe

Daniil Medvedev va bien, merci pour lui. Le Russe a facilement validé son billet pour les huitièmes de finale après un succès en trois petits sets face à l'Américain J.J. Wolf (6-3, 6-3, 6-2). Jamais réellement inquiété par son adversaire sur le Stadium Arthur-Ashe, le Russe, tête de série n°3, continue donc son petit bonhomme de chemin dans ce tournoi.

Aucun set concédé, un tennis en place : Medvedev a dévoré la surprise J.J. Wolf

Open d'Australie
A la bagarre, Medvedev se sort du piège Cressy
IL Y A 21 HEURES
Au prochain tour, Medvedev affrontera Frances Tiafoe. Facile vainqueur de Marton Fucsovics (6-2, 6-3, 6-2), l'Américain a récité son tennis. Il est le dernier survivant du contingent américain chez les messieurs.

Tiafoe s'est régalé, pas Fucsovics : les temps forts de la victoire de l'Américain

Bautista et Khachanov prennent la porte

Après un début de journée sans surprise, les têtes sont tombées à Flushing Meadows. Roberto Bautista et Karen Khachanov, têtes de série 8 et 11 du tournoi, ont pris la porte après des combats en cinq sets contre Vasek Pospisil (7-5, 2-6, 4-6, 6-3, 6-2) et Alex De Minaur (6-4, 0-6, 4-6, 6-3, 6-1).

Cinq sets, une remontée folle : De Minaur a vécu les montagnes russes face à Khachanov

Pour Pospisil, qui a remonté un handicap de deux sets à un face à Bautista, la belle aventure continue. Avant cet US Open, il n'avait jamais dépassé le 2e tour à Flushing Meadows. Il jouera lundi son billet pour les quarts de finale face à De Minaur, incroyable d'abnégation face à Khachanov. Le Canadien de 30 ans n'a joué qu'un quart de finale en Grand Chelem dans sa carrière : c'était à Wimbledon lors de l'édition 2015.

Pospisil, c'est fou : le résumé de son marathon face à Bautista

Berrettini, la force tranquille

L'Italien, demi-finaliste sortant, a largement dominé le Norvégien Casper Ruud et validé son billet pour le 4e tour. Il n'a laissé que dix jeux en chemin lors de son succès en trois manches (6-4, 6-4, 6-2) bouclé après 2h03 de jeu. Il défiera Andrey Rublev en 8e de finale dans un remake de l'édition 2019. Il y a un an, l'Italien s'était imposé facilement en trois manches (6-1, 6-4, 7-6(6) ).

Berrettini, la force tranquille : les temps forts de sa victoire contre Ruud

Rublev n'a toujours pas perdu un set

Andrey Rublev, justement, est comme chez lui à New York. Le Russe, quart de finaliste en 2017, a été le premier joueur de la partie basse du tableau à se hisser au 4e tour de l'US Open. Et comme souvent, le Moscovite n'a pas fait dans la dentelle : il a désintégré le pauvre Salvatore Caruso en trois petits sets (6-0, 6-4, 6-0).
Deux bulles collées, quatre jeux concédés : la tête de série n°10 a passé moins d'une heure et demie sur le court (1h24) pour plier l'affaire. Surtout, il n'a toujours pas perdu un set lors de cette édition 2020 de l'US Open.

Rublev - Caruso : les temps forts

Open d'Australie
Medvedev file en seconde semaine au petit trot
22/01/2022 À 07:25
Open d'Australie
Medvedev, la force tranquille
20/01/2022 À 11:16