1er tour : Un premier set de perdu

Adversaire : Holger Rune (Danemark)
Score : 6-1, 6-7, 6-2, 6-1
Durée : 2h15
La mise en bouche. Après un premier set convaincant face au très volontaire Holger Rune, 18 ans à peine, le Serbe va connaître son premier coup de mou de la quinzaine dès le deuxième set. Concassé par les coups gagnants et l'envie de l'espoir danois, Djokovic va passer concéder son premier set de l'US dès son premier match. Rien de bien alarmant non plus, surtout qu'il a fallu aller au jeu décisif pour le pensionnaire de l'académie Mouratoglou. Trop volontaire, trop fou, Rune, touché à l'épaule, ne sait pas encore gérer un match en trois sets gagnants. Passé ce deuxième set, celui qui est venu sur le court avec un sac IKEA va totalement disparaître des débats.
Coupe Davis
Djokovic propulse la Serbie, l'Italie brille à domicile
26/11/2021 À 19:57

Djokovic - Rune : Le résumé

2e tour : En mode père peinard

Adversaire : Tallon Grieskspoor (Pays-Bas)
Score : 6-2, 6-3, 6-2
Durée : 1h39
C'est le seul match vraiment tranquille pour le Serbe lors de cet US Open. Face à un adversaire vraiment limité pour évoluer en grand tableau d'un tournoi du Grand Chelem, Djokovic va dérouler son tennis pendant trois manches. Pas grand chose à retenir de cette rencontre sauf qu'elle est la seule de la quinzaine à avoir été remportée sans perdre un seul set par Djoko. C'est aussi la plus courte. Une balade.

Variation et concentration : Djokovic a récité son tennis avec sérieux

3e tour : Nishikori n'était pas venu en victime

Adversaire : Kei Nishikori (Japon)
Score : 6-7, 6-3, 6-3, 6-2
Durée : 3h32
Kei Nishikori, une victime toute trouvée ? Sept années après avoir perdu une demi-finale un peu improbable face au Japonais, avec un vent à décorner un boeuf qui soufflait le stadium Arthur-Ashe, Djokovic retrouvait le Japonais à New York. Nishikori, une des victimes préférées du Djoker. A Tokyo, il avait d'ailleurs éparpillé le pauvre Kei en quart de finale du tournoi olympique. A New York, l'affaire est plus corsée : le Japonais produit du beau tennis et le gêne énormément pendant un set et demi. Puis, la machine se met en route pour une victoire en quatre manches. C'est le deuxième match le plus long de ce passage à Flushing.

Ce n'est pas encore du très grand Djoko, mais ça a suffi contre Nishikori

8e de finale : Une gifle prise, puis Djoko a mis une fessée

Adversaire : Jenson Brooksby (Etats-Unis)
Score : 1-6, 6-3, 6-2, 6-2
Durée : 2h59
C'est le match où Djokovic a le plus souffert sur un plan tennis. Complètement surpris par le jeu de contre de l'Américain, très à l'aise dans les longs échanges, comme lui, Djokovic va mettre un set et demi à résoudre l'énigme qu'il a en face. Il faut dire que Brooksby est un joueur très atypique, coincé quelque part entre un Murray et un Medvedev sur le plan technique, doublée d'une mentalité US très positive. Le Serbe va d'ailleurs encaisser un sévère 6-1 lors du premier set, avant de hausser considérablement le niveau lors du deuxième acte où il va s'envoyer de sacrés échanges avec le Californien, qui baissera pavillon après avoir effectué un debreak dans la deuxième manche. Trop juste physiquement, Brooksby va vraiment baisser pavillon dans les deux derniers sets.

Djokovic sonné, Djokovic bousculé, mais Djokovic qualifié : Le résumé de son match contre Brooksby

Quart de finale : Un set et le "Marteau" s'est brisé

Adversaire : Matteo Berrettini (Italie) / (6)
Score : 5-7, 6-2, 6-2, 6-3
Durée : 3h27
Tout s'est passé dans le premier set. Pour sa troisième rencontre de l'année face à Djokovic en Grand Chelem, après le quart de finale nocturne à Roland-Garros, puis la finale de Wimbledon, Matteo Berrettini va mettre les bouchées doubles pour concasser le n°1 mondial avec sa puissance de feu. C'est chose faite dès le premier set qu'il va remporter sur le score de 7-5. Comme à Wimbledon, le Romain est devant. Mais, comme à Wimbledon, il va payer cher cette entrée en matière très énergivore. Rincée, il va faire juste opposition dans les trois derniers sets. Djokovic est une équation insoluble pour lui.

C'était la "spéciale Djoko" : Un set perdu puis un gros coup d'accélérateur

Demi-finale : Zverev, une nouvelle fois trop juste

Adversaire : Alexander Zverev (Allemagne) / (4)
Score : 4-6, 6-2, 6-4, 4-6; 6-2
Durée : 3h34
C'est probablement le match que Djokovic redoutait le plus. Renversé par le même Alexander Zverev en demi-finale du tournoi olympique à Tokyo un mois plus tôt, le Serbe sait que le 4e mondial évolue à un autre niveau que lors de leur quart de finale joué en février à Melbourne. Une nouvelle fois mené au score, Djokovic profite d'un 2e set raté par Zverev pour s'installer dans son match. Secoué dans le 3e acte, il va finalement le prendre et se dégager la voie vers la finale, même si Zverev va revenir à deux manches partout. Mentalement, la prise du 3e acte forge le succès à venir du joueur de Belgrade.
Trop inégal sur un match aussi difficile sur le plan mental, l'Allemand va exploser dans la 5e manche et laisser le Serbe filer vers sa 31e finale en Grand Chelem. Pour Djokovic, ce succès lui ouvre en grand les portes de l'Histoire de son sport. Il n'a plus qu'à battre Daniil Medvedev en finale pour passer devant Roger Federer et Rafael Nadal, avec un 21e Grand Chelem, puis réaliser le deuxième Grand Chelem calendaire de l'histoire après Rod Laver en 1969. Rien que ça.

Une grande bagarre plus qu'un immense match : Djokovic a fini par faire plier Zverev

ATP Finals
L'antisèche : Zverev comme on l'aime
20/11/2021 À 23:41
ATP Finals
Zverev sort le grand jeu et retrouvera Medvedev pour la bataille finale
20/11/2021 À 22:44