Quel match, quelle démonstration et quelle victoire ! Caroline Garcia s'est sortie comme une chef du premier gros chausse-trappe placé sur sa route dans cet US Open en surclassant au troisième tour Bianca Andreescu (6-3, 6-2 en 1h27), dans la nuit de vendredi à samedi. Transpirant la confiance et la joie de jouer, la Française, plus offensive que jamais et auteure de 31 coups gagnants, a complètement surclassé la championne 2019 qui s'est pourtant battue jusqu'au bout et a tout tenté pour trouver des solutions, mais a fini par plier logiquement face à l'ouragan adverse.
Cette fois, il va être compliqué de se cacher plus longtemps. Caroline Garcia, qui n'avait encore jamais atteint les huitièmes de finale à l'US Open – ça, c'est fait… -, ne peut plus ne pas être considérée désormais comme une prétendante au titre. Après deux premiers tours certes bien négociés mais pas foncièrement dangereux face à deux joueuses nettement à sa mesure (les Russes Rakhimova et Kalinskaya), la Lyonnaise, tête de série n°17, passait soudainement à une étape de montagne face à la Canadienne, tombeuse au tour précédent d'une autre joueuse très "hot" de l'été, la Brésilienne Beatriz Haddad Maia.
US Open
Garcia, sans une Ons d'espoir
09/09/2022 À 00:25
Mais Caroline a montré très vite qu'Andreescu ou pas, elle était bien décidée à ne pas dévier d'un iota de son plan de jeu résolument offensif. D'entrée bien réglée au service, les deux pieds sur la table en retour, attirée par le filet comme un papillon de nuit par la lumière des projecteurs (24 montées à la volée en tout), elle est allée conquérir un break dès le sixième jeu (4-2) et n'a pas cillé lorsque son adversaire a tout de suite débreaké. Sans s'affoler, Garcia, qui a au passage passé le cap des 300 aces servis en 2022 (dont 8 encore ce vendredi soir, et combien de services gagnants…), a placé une nouvelle accélération, cette fois décisive pour le gain du 1er set.

Deux services gagnants pour une victoire sans appel : la fin de match parfaite de Garcia

La meilleure joueuse du tournoi jusqu'ici ?

Bis repetita dans le 2e set. Sur son élan, Garcia a pris d'entrée le service de son adversaire, qui a fait l'effort de revenir de suite. Mais là encore, pas le moindre signe de panique sur le visage de "Caro". Laquelle, au contraire, s'est mise à partir de là à dérouler une qualité de tennis absolument extraordinaire pour se détacher 5-1, 15-40, soit deux balles de match sur le service d'Andreescu.
Admirable jusqu'au bout malgré la déferlante adverse, cette dernière les a joliment sauvées, et a encore tenté de mettre la pression sur le jeu suivant. Mais Garcia, avec autorité, a finalement enfoncé le dernier clou sur son cercueil grâce à un service gagnant au T décoché comme un coup de marteau.
Avec cette victoire et ce niveau de jeu affiché, Caroline Garcia peut vraiment commencer à rêver en grand désormais, sans se départir bien entendu du fameux match après match. Elle affrontera en huitièmes de finale l'Américaine Alison Riske-Amtritraj (n°29), qui a sorti de son côté la Chinoise Xiju Wang 6-4, 3-6, 6-4. Evidemment, elle sera favorite. Evidemment, ça ne veut rien dire. Et évidemment, rien n'est fait. Mais très franchement, après une semaine de tournoi, on n'a pas vu une joueuse pratiquer un plus beau tennis que ne l'a fait Caroline cette nuit…
US Open
La tornade Garcia semble inarrêtable, mais gare à Jabeur et à sa magie
08/09/2022 À 08:48
US Open
Garcia, une demie pour un rêve plus vivant que jamais
07/09/2022 À 00:56