WIMBLEDON Simple messieurs - 3e tour
Rafaël Nadal (ESP, 2) bat Andre Agassi (EU, 20) 7-6 (7/5), 6-2, 6-4
Face-à-face : 2-0 pour Nadal. Prochain adversaire : Labadze
Revivez le film du match !
Il voulait revenir là où tout a commencé. C'est chose faite. Après deux saisons où il n'a pu participer pour des problèmes de dos, Andre Agassi a fait sa dernière apparition, là où le champion américain avait remporté en 1992 son premier tournoi du Grand Chelem et où sa légende avait pris son essor. Mais une légende peut souvent en cacher une autre : face à Nadal, qui est en train d'écrire son histoire à la force de son poignet gauche, Agassi n'a pu lutter qu'un set avant de voir Nadal prendre un ascendant déterminant.
Wimbledon
Une victoire plus que probante
10/07/2006 À 16:10
L'Espagnol a avoué vouloir être compétitif sur cette surface où il n'a encore rien gagné. Une chose est sûre après ce match : son pari est en passe d'être gagné. Face au vieux briscard d'Agassi, le Majorquin a été redoutable d'efficacité au point tactique, servant 70% premières balles, dont 18 furent transformées en aces. Si le premier set a l'air équilibré au tableau d'affichage, c'est bien Nadal qui a été le plus entreprenant. Se procurant six balles de break au cours de la première manche, Agassi a toujours répondu du tac au tac.
Nadal en cours de mutation
Mais le tie-break de fin de set a eu ceci de cruel : menant 5 points à 2, Agassi n'a pas eu la chance de conclure sur ses mises en jeu et a vu Nadal le coiffer au poteau remportant le jeu décisif 7 points à 5. Sa domination exposée au grand jour, l'Espagnol n'a cessé de concrétiser son avance. Poussant Agassi en fond de court et l'épuisant à l'échange sur un court central usé sous les pieds des joueurs, Nadal s'échappe en breakant l'Américain à deux reprises en début et fin de deuxième manche, sur chaque occasion qui se présentait à lui. Un comble pour lui qui n'avait converti aucune balle de break en six tentatives au premier set...
Menant deux manches à rien après 1h35 de jeu, l'affaire semblait pliée pour tout le monde, même si le central rêvait toujours d'un retour inespéré sur chaque point gagné par l'Américain. Il n'en fut rien, Nadal pliant la rencontre au septième jeu du troisième set. C'est sur un ace que la tête de série n°2 avance jusqu'en 1/8 de finale pour la première fois de sa carrière. Et voilà comment le jeune Ibérique de 20 ans a fait d'Andre Agassi un souvenir nostalgique du court central, qui a assisté à la sortie définitive du Kid de Las Vegas, à 36 ans. En poussant son adversaire du jour vers la sortie, Nadal s'affirme un peu plus comme un sérieux prétendant, lui qui avait à peine un an lors de la première victoire d'Agassi sur le circuit ATP à Itaparica en 1987...
Wimbledon
Wimbledon, l'épopée ibérique
10/07/2006 À 16:00
Wimbledon
Federer, toujours plus haut
10/07/2006 À 07:30