Imago

Sharapova revient dans la lumière

Sharapova revient dans la lumière
Par Eurosport

Le 30/06/2011 à 12:34Mis à jour Le 30/06/2011 à 19:52

Sept ans après son premier titre, Maria Sharapova rejouera une finale à Wimbledon. La Russe s’est qualifiée en battant l’Allemande Sabine Lisicki (6-4, 6-3). Pour sa 5e finale en Grand Chelem, la 6e mondiale affrontera Petra Kvitova samedi pour décrocher son 4e titre majeur.

Maria Sharapova avait éclos lors de Wimbledon 2004 à l’âge de 17 ans. Revoici la Russe en finale sept ans après. Après une opération de l’épaule droite et plusieurs mois de galère pour revenir au haut niveau, l’ex-N.1 mondiale voit enfin le bout du tunnel. Victorieuse de Sabine Lisicki en demi-finales (6-4, 6-3), Sharapova s’est qualifiée pour sa cinquième finale de Grand Chelem, trois ans et demi après sa dernière apparition à Melbourne en 2008. Soit quelques mois avant que son épaule ne lâche. Jeudi, la jeune Allemande, 62e mondiale mais ex-22e avant une blessure à la cheville gauche en 2009, n'a pas réussi à freiner son retour au premier plan, comme l'avait fait la Chinoise Na Li en demi-finales de Roland-Garros il y a quinze jours.

Eurosport

"Une grand émotion d'être de retour"

"C'est une grande émotion d'être de retour en finale. Ce n'était pas mon meilleur match du tournoi, je suis soulagée d'être passée en deux sets. Elle a pris un bon départ et a très bien joué les trois premiers jeux. Moi, c'était exactement le contraire, je lui ai donné trop de points gratuits sur mon service. J'ai fait beaucoup de doubles fautes, je me suis précipitée et j'ai sans doute trop pensé à la qualité de son retour. Revenir ainsi dans le match m'a donné beaucoup de confiance. Je ne suis pas le genre de personne à abandonner. Je ne me mets pas de pression supplémentaire parce que tout le monde dit que je suis favorite de la finale. Je n'oublie pas que je n'avais plus dépassé les huitièmes de finale ici ces dernières années."

Sans perdre le moindre set, Maria Sharapova a donc rejoint Petra Kvitova en finale, visant ainsi son quatrième titre majeur après Wimbledon 2004, l'US Open 2006 et l'Open d'Australie en 2008. Face à elle, la jeune Tchèque, victorieuse de Victoria Zarenka (6-1, 3-6, 6-2) jouera sa première finale en Grand Chelem. Si son expérience et une victoire lors de leur unique confrontation à Memphis en 2010 seront des atouts importants pour la Russe qui a décroché un titre sur la terre battue de Rome cette saison, son adversaire aura son mot à dire, comme en témoignent ses trois titres WTA au compteur cette année sur deux surfaces différentes (Brisbane, Paris GDF-SUEZ et Madrid) et une finale jouée sur le gazon d'Eastbourne. "Kvitova est une excellente joueuse sur gazon, elle est gauchère, ce qui la rend dangereuse sur cette surface, elle utilise bien son service. Ce sera dur. De 2004, je me rappelle avoir été très excitée d'être en finale. Aujourd'hui je suis à un stade différent de ma carrière, j'ai 24 ans, beaucoup plus d'expérience, mais toujours autant envie de jouer au tennis".

0
0