AFP

Wimbledon : Tombeuse de Serena Williams, Cornet s'offre l'exploit de la première semaine

Tombeuse de Serena Williams, Cornet s'offre l'exploit de la première semaine... et de sa carrière !

Le 28/06/2014 à 20:51Mis à jour Le 29/06/2014 à 02:44

Alizé Cornet a signé un retentissant exploit en éliminant la numéro un mondiale, Serena Williams, en trois sets (1-6, 6-3, 6-4) au troisième tour de Wimbledon, ce samedi. Déjà tombeuse de l'Américaine en début d'année, la Française sera opposée à la Canadienne Eugenie Bouchard pour une place en quarts de finale.

L'année cauchemar de Serena Williams en Grand chelem se poursuit : après Ana Ivanovic en huitièmes à Melbourne, après Garbine Muguruza au deuxième tour à Roland-Garros, voici Alizé Cornet au troisième tour à Wimbledon ! La n°1 française a sorti la n°1 mondiale, cinq fois titrée à Londres, au troisième tour de l'épreuve, en trois sets (1-6, 6-3, 6-4). Elle disputera à la Canadienne Eugénie Bouchard une place en quarts de finale. Pour Serena Williams, extrêmement fébrile dans ce tournoi qui lui a pourtant tellement souri par le passé, la mauvaise passe se confirme...

Quand, au retour de la longue interruption dûe à la pluie, Serena Williams aligna 5 jeux en 13 minutes pour remporter le premier set sur un 6-1 sans appel, la n°1 mondiale semblait pourtant à l'abri d'une mauvaise surprise, sérieuse et vigilante face à une Française qui l'a déjà battue cette saison, lors du tournoi de Dubaï. Mais la championne américaine, qui déclarait à Roland-Garros que son début de saison ne pouvait pas "être qualifié de bon puisque je n'ai pas encore gagné de Grand chelem", a perdu le fil d'entrée de seconde manche, face à une Alizé Cornet qui a changé son plan de jeu, multipliant les montées au filet bien senties (14/16 au total, soit 88% de réussite) et, surtout, les amorties. Une tactique payante face à une Serena Williams peu mobile, plus gênée encore dans les courses vers l'avant que dans les déplacements latéraux. Menant 4-0, service à suivre, Alizé Cornet a bien perdu un de ses breaks d'avance, mais a tout de même su conserver l'avance nécessaire pour recoller à une manche partout (6-3).

" Je n'aimais pas l'herbe avant... Alors y battre Serena, ici, chez elle..."

Le premier jeu du troisième acte a donné le ton : quinze minutes très intenses sur le service de Serena Williams, pour trois doubles fautes et autant de services gagnants de la part de l'Américaine, quatre balles de break effacées, un hurlement de rage... sans oublier une salve de jurons de la Française ! Intense, ce début d'ultime manche a tourné à l'avantage de la Française quand celle-ci a concrétisé sa maîtrise dans le jeu lors de sa 8e occasion de break. Cramponnée à sa seule première balle (elle termina à un triste 30% de réussite en ce qui concerne la seconde), Serena Williams était maintenant dos au mur. A 5-2 contre elle, l'Américaine a magistralement réalisé un premier débreak, puis a poussé Cornet à servir une seconde fois pour le match : chose faite avec sang-froid par la n°1 française, remportant, comme un symbole, le match sur une ultime amortie sur laquelle Williams est arrivée en retard (1-6, 6-3, 6-4 en 2h05).

A genou sur le court n°1, embrassant le gazon, la Française pouvait savourer, tout sourire : "Je n'arrive pas à y croire ! Je n'aimais pas l'herbe avant. Alors y battre Serena... Je ne réalise pas. C'est la deuxième fois de suite (après Dubaï, ndlr) mais ici, chez elle, sur gazon, c'est incroyable... Après le premier set, je me disais que ça allait être compliqué, mais je n'ai pas lâché, je me suis battue sur tous les points. Et j'ai su rester calme au moment de conclure... Je l'ai fait, wahou !" La Niçoise tient la plus grande "perf" de sa carrière. Elle va maintenant partir en quête, au prochain tour face à Eugénie Bouchard, de son plus grand résultat : un premier quart de finale en Grand chelem.

0
0