Après plus de deux années de sevrage, Novak Djokovic a repris sa marche en avant. Le Serbe n'avait plus remporté le moindre tournoi du Grand Chelem depuis le mois de juin 2016 et son sacre à Roland-Garros. Le point culminant de sa carrière, puisqu'en s'imposant sur la terre battue parisienne, il avait complété le Grand Chelem en carrière tout en devenant le premier joueur depuis Rod Laver 47 ans plus tôt à détenir simultanément les quatre couronnes majeures.
Sa victoire à Wimbledon, dimanche, ne marque certes pas une page d'histoire aussi prononcée, mais elle permet au Djoker de franchir un cap significatif dans la hiérarchie historique du Grand Chelem. Avec ce 13e titre, Djokovic dépasse en effet Roy Emerson. L'Australien, à l'entame de ce troisième millénaire, était encore le recordman des victoires dans les quatre plus grands tournois du tennis mondial, avec 12 titres. Record qu'il a détenu pendant près de quatre décennies. Une légende comme Borg s'en était approché (11) sans jamais l'égaler.
Dépassé par Pete Sampras en juillet 2000, lorsque l'Américain avait conquis son 7e titre à Wimbledon, Roy Emerson a ensuite été supplanté par Roger Federer, puis bouté hors du podium par Rafael Nadal et, voit donc, désormais, Novak Djokovic le laisser à son tour derrière lui. L'Australien n'apparait plus qu'à la 5e place, comme emporté par le souffle de l'histoire en moins de vingt ans.
Wimbledon
De Murray à Djokovic, huit hommes pour le trône de Wimbledon
11/07/2017 À 19:33

Djokovic peut fondre sur Sampras dès Flushing

Trois des quatre champions les plus titrés de l'histoire sont donc en activité et l'empreinte du trio Federer-Nadal-Djokovic a vraiment quelque chose d'unique. Malgré leurs déboires respectifs et successifs au cours des deux dernières années, ils ont repris de plus belle leur domination sur le Grand Chelem.
Initiée par Federer et Nadal, qui avaient remporté les six dernières levées majuscules, cette spectaculaire reprise en main est maintenant relayée par ce titre du Djoker à Londres. A eux trois, Federer (20), Nadal (17) et Djokovic (13) pèsent 50 titres en Grand Chelem. Un total aussi symbolique qu'extravagant, qui correspond à l'équivalent de douze années et demie. A noter que c'est la première fois depuis 2008 que les trois champions s'offrent chacun au moins un titre majeur au cours de la même année.
Son expéditive victoire contre Kevin Anderson permet par ailleurs à Novak Djokovic de décrocher sa quatrième couronne d'Angleterre. En dehors de ses six titres à l'Open d'Australie, c'est le Majeur qui lui a le plus souri. Le voilà à la hauteur de Rod Laver, Tony Wilding et Reggie Doherty. L'an prochain, il jouera pour rejoindre Bjorn Borg et l'autre frère Doherty, Laurie. D'ici là, il aura l'opportunité, dès le prochain US Open, de rafler un 14e titre du Grand Chelem. Il égalerait Pete Sampras. Federer, Djokovic et lui seraient alors les trois joueurs les plus titrés de l'histoire du Grand Chelem.
https://i.eurosport.com/2018/07/15/2373464.jpg
Wimbledon
Un Wimbledon à savourer sans modération
13/06/2017 À 11:09
Wimbledon
Wimbledon décidera le 20 juin pour Sharapova
03/05/2017 À 12:54