Getty Images

Après sa victoire facile contre Brengle (6-4, 6-3), Garcia verra la deuxième semaine à Wimbledon

Pour la première fois, Garcia sera bien là en deuxième semaine

Le 07/07/2017 à 14:04Mis à jour Le 07/07/2017 à 18:47

WIMBLEDON - Caroline Garcia poursuit son beau début de tournoi. La Française s'est qualifiée, pour la première fois de sa carrière, pour les 8es de finale de Wimbledon en disposant facilement de l'Américaine Madison Brengle en deux sets (6-4, 6-3). Au prochain tour, Garcia retrouvera Johanna Konta.

Caroline Garcia prend ses aises en Grand Chelem. Depuis l’US Open 2016, la Française a toujours atteint au moins le 3e tour dans les tournois majeurs. Après un quart de finale à Roland-Garros, c’est un huitième de finale qu’elle s’est offert ce vendredi à Wimbledon pour la première fois de sa carrière. La 22e mondiale a dominé Madison Brengle en deux manches (6-4, 6-3) pour parvenir à ses fins. Et confirmer qu’elle est bien la dernière Tricolore en lice dans le tableau féminin, après l’élimination la veille de Kristina Mladenovic.

Les deux joueuses s’étaient déjà croisées à Doha sur dur en tout début d’année et Garcia s’était imposée en trois manches. Ce vendredi, elle n’a eu besoin que de deux sets et 1h15 de jeu pour passer l’Américaine, tombeuse de Petra Kvitova au tour précédent. Il faut dire que la 95e mondiale a été en grande délicatesse avec son service : elle a été pilonnée sur sa seconde balle, où elle n’a pu inscrire que 36% des points engagés.

Solide sur les balles de break

En face, la Française a pris le jeu à son compte, montant très souvent à la volée avec réussite (80%). Cela l’a un peu exposée, comme les huit balles de break concédées peuvent en témoigner. Elle en a tout de même sauvées 7 et converties 3 de son côté. Suffisant pour ne pas se faire piéger.

Au prochain tour, Garcia retrouvera bien Johanna Konta. La Britannique, vainqueur de la Grecque Maria Sakkari au 3e tour (6-4, 6-1), n'avait encore jamais atteint la seconde semaine à Wimbledon avant cette édition 2017. La 7e mondiale se rapprochait malgré tout fortement du "Crazy Monday", depuis ses coups d'éclats à l'US Open (deux huitièmes de finale d'affilée en 2015 et 2016) et à l'Open d'Australie où elle a joué les demi-finales en 2016 et les quarts de finale cette saison. Une rencontre qui vaudra son pesant d'or pour Garcia, qui a remporté leur dernière opposition à Indian Wells cette année au terme d'un match très accroché (3-6, 6-3, 7-6).

0
0