Getty Images

Wimbledon : Roger Federer bat Lukas Lacko (6-4, 6-4, 6-1) et se qualifie pour le 3e tour

Federer, tout en sérénité

Le 04/07/2018 à 17:15Mis à jour Le 04/07/2018 à 19:47

WIMBLEDON - Il a suffi d'une petite heure et demie à Roger Federer pour se qualifier pour le troisième tour du Grand Chelem londonien. Le Suisse a dominé sans problème le Slovaque Lukas Lacko (6-4, 6-4, 6-1), ce mercredi. Il jouera sa place en huitième de finale contre Jan-Lennard Struff.

La balade continue pour Roger Federer à Wimbledon. Après un premier tour expédié face à Dusan Lajovic, le Suisse n'a pas fait plus de détail contre le Slovaque Lukas Lacko, modeste 73e mondial mais finaliste tout de même à Eastbourne la semaine dernière. Le "maestro" s'est imposé en trois petits sets (6-4, 6-4, 6-1) et 1h30 de jeu ce mercredi après-midi, et poursuit sereinement sa route sur le gazon anglais. Au 3e tour, il affrontera l'Allemand Jan-Lennard Struff, vainqueur d'un marathon face au vétéran Ivo Karlovic (6-7(5), 3-6, 7-6(4), 7-6(4), 13-11).

Le nouvel équipementier de Roger Federer a de quoi se réjouir : le champion suisse est particulièrement inspiré dans sa nouvelle tenue. Dans son jardin du Centre Court de Wimbledon, il a livré un véritable récital, donnant parfois l'impression de jouer avec son adversaire, pourtant régulier à l'échange ce mercredi après-midi.

35 points gagnés d'affilée au service

Le Bâlois s'est montré particulièrement impressionnant au service, réalisant une série hallucinante de huit jeux blancs consécutifs entre le milieu du premier set et la fin du troisième (il n'a donc pas perdu le moindre point au service dans le deuxième acte), soit 35 points de rang. Avec 70 % de premières balles, 93 % de points gagnés derrière et 16 aces, Roger Federer a donné le tournis à son adversaire. A la relance, le numéro 2 mondial s'est aussi montré agressif, breakant pour la première fois à 3-3 dans la première manche, puis en début de deuxième set, et d'entrée de troisième avant de faire le double break.

Apparu un peu lent et emprunté à Halle, Roger Federer semble virevolter à Londres : ses 48 coups gagnants pour 11 petites fautes directes et sa réussite au filet (17/21) du jour en témoignent. Il peut envisager sereinement la suite ce vendredi contre le vainqueur du match entre Ivo Karlovic et Jan-Lennard Struff. Si Wimbledon ne se gagne pas en première semaine, le Suisse démarre parfaitement sa quête d'un neuvième titre sur le gazon londonien en préservant son énergie.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0