Getty Images

Malgré un nouveau rendez-vous manqué, Serena s'estime "sur la bonne voie"

Malgré un nouveau rendez-vous manqué, Serena s'estime "sur la bonne voie"

Le 13/07/2019 à 18:49Mis à jour Le 13/07/2019 à 19:46

WIMBLEDON - Balayée par Simona Halep en finale du Majeur anglais (6-2, 6-2) samedi, Serena Williams s'est rapidement présentée devant la presse. Bonne perdante, l'Américaine a mis en valeur le niveau de son adversaire, en écartant toute idée de stress excessif lié à la perspective d'un 24e titre en Grand Chelem.

Serena Williams n'a pas existé. En moins d'une heure, l'Américaine a vu l'espoir d'un huitième titre au All England Club lui filer sous le nez, samedi. Jamais dans le coup, elle a donc manqué l'occasion de rejoindre dans l'Histoire du jeu Margaret Court et ses 24 titres du Grand Chelem en simple. Mais elle n'est pas apparue trop déçue après cet échec, consciente de la performance de Simona Halep. A 37 ans, l'expérience lui permet de prendre davantage de recul.

"Aucune défaite n'est facile à encaisser pour moi. Mais quand votre adversaire joue aussi bien, il n'y a pas grand-chose à faire. Il faut accepter que c'était son jour aujourd'hui. J'espère pouvoir élever mon niveau de jeu la prochaine fois", a estimé Serena, apparemment pas plus inquiète que cela d'avoir laissé passer une nouvelle occasion d'entrer un peu plus dans la légende. Mais après ses deux finales de Majeurs perdues l'an dernier sur ce même gazon londonien contre Angelique Kerber et à l'US Open face à Naomi Osaka, elle a encore été nettement dominée samedi.

" Je ne pense pas avoir été super tendue"

Ces défaites répétitives lors des grands rendez-vous interpellent forcément lorsqu'il s'agit d'une championne de ce calibre. Serena aurait-elle désormais du mal à gérer ses émotions face au poids de l'Histoire ? "Pour atteindre mes dernières finales en Grand Chelem, j'ai fait à chaque fois un incroyable effort. Ce serait intéressant d'arriver à ce stade dans des conditions différentes. Je ne pense pas avoir été super tendue. La seule chose que je peux dire, c'est que mon adversaire a joué un tennis incroyable aujourd'hui", a réfuté l'intéressée, préférant rendre hommage à son adversaire.

Car sur le Centre Court, c'est bien la qualité de l'adversité qui a empêché l'Américaine de développer son tennis. "Elle ramenait tellement de balles dans le court. J'ai un plan contre ce genre de joueuses, auquel j'ai pensé bien trop tard. Je pense que j'ai surjoué, j'ai voulu trop en faire, être trop agressive", a-t-elle analysé avec lucidité. Avec 26 fautes directes contre 3 à la Roumaine, la cadette des sœurs Williams a creusé sa propre tombe dans cette finale et ce, dès les premiers échanges.

Serena espère enchaîner désormais

Si le problème n'est pas émotionnel, il est peut-être tactique. Serena a semblé perdu sur un court qu'elle connaît pourtant si bien. "Jouer d'autres finales en dehors des Grands Chelems pourrait me remettre dans le coup, de façon à ce que, quand une finale de Grand Chelem se présente, je sache mieux quoi faire et comment la jouer", a-t-elle avancé. Tout juste remise de sa blessure au genou avant le début du tournoi anglais, l'Américaine espère enchaîner dans quelques semaines à Toronto puis Cincinnati pour mieux préparer l'US Open.

"Je pense que je suis encore très compétitive, sinon je ne serais pas là. Je pense que je suis sur la bonne voie", a prévenu Serena Williams, balayant d'un revers de main un crépuscule imminent. Le temps passe pourtant et ce record apparaît de plus en plus comme une montagne difficile à gravir. Mais si elle tient le coup physiquement, difficile d'écarter l'idée d'un retour au sommet pour une telle championne. Rendez-vous à New York, devant son public, pour le prochain épisode.

Simona Halep, Serena Williams, Wimbledon

Simona Halep, Serena Williams, WimbledonGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0