Marton Fucsovics se souviendra longtemps de ce dernier "Manic Monday" à Wimbledon. Le Hongrois, 48e joueur mondial, a pris une délicieuse revanche sur Andrey Rublev qui l'avait pourtant battu lors de leurs quatre derniers affrontements en 2021. Lundi, il a réussi à coiffer au poteau le Russe après une bataille de cinq sets (6-3, 4-6, 4-6, 6-0, 6-3) et 2h41 de jeu sur le court numéro 2 en huitième de finale. Cette victoire-référence contre la tête de série numéro 5 lui permet d'atteindre le premier quart de finale de sa carrière en Grand Chelem où il retrouvera mercredi Novak Djokovic.
Il a écrit une page d'histoire du tennis hongrois. Marton Fucsovics est devenu lundi le premier joueur de son pays à rallier les quarts de finale à Wimbledon depuis 1948 et Jozsef Asboth. Et pour ce faire, il n'a pas ménagé ses efforts, faisant preuve d'une sacrée combativité. Mené deux sets à un par un Andrey Rublev qui semblait avoir pris la mesure de son adversaire, il s'est révolté pour s'adjuger 12 des 15 derniers jeux.
US Open
Tiafoe se laisse porter sans se laisser griser
08/09/2022 À 02:43
Entre 6-3, 4-6, 4-6 et 6-3, 4-6, 4-6, 6-0, 3-0, Fucsovics a même infligé un cinglant 9-0 au Russe. Ce dernier a eu un ultime sursaut en débreakant le Hongrois, avant de se refaire distancer irrémédiablement cette fois. Régulièrement bousculé et malmené à l'échange, Rublev a payé cher son manque d'agressivité (seulement 26 coups gagnants contre 41 à son adversaire). Pour le deuxième Majeur consécutif, il ne sera donc pas au rendez-vous des quarts de finale, un stade de la compétition qui constitue pour le moment son plafond de verre.
US Open
Exploit confirmé, Rublev martyrisé : Tiafoe ne touche plus terre
07/09/2022 À 20:49
US Open
Tiafoe, le match d'après
07/09/2022 À 08:43