La Niçoise de 22 ans, lauréate de Roland-Garros junior en 2007, a montré un net regain de forme ces dernières semaines, pour atteindre la finale du tournoi de Strasbourg en mai, puis traverser sa semaine dans les Alpes autrichiennes sans perdre un set. "Je ne peux pas y croire, a-t-elle dit, radieuse, après sa victoire dimanche. Je n'avais pas gagné de titre depuis quatre ans." "J'adore ce tournoi, a-t-elle poursuivi, en référence aux deux demi-finales en 2009 et 2010. C'est peut-être LE tournoi que je voulais remporter cette année et c'est pour cela que je me suis autant battue cette semaine."
Touchée à une épaule en 2009, Cornet avait ensuite traversé une crise de confiance qui l'avait vue rétrograder au classement, tandis qu'en France Marion Bartoli et Aravane Rezaï émergeaient. 73e mondiale encore dimanche, Cornet retrouve donc le goût du succès, sur la surface où elle a obtenu ses meilleurs résultats, dont une finale à Rome en 2008. Dimanche, face à la 37e mondiale, tête de série N.2, elle a démontré ses qualités de guerrière pour s'imposer. Arrachant le premier set 7-5 alors que les deux joueuses ont eu du mal à tenir leur mise en jeu, elle a réussi à se détacher au 7e jeu de la deuxième manche.
La Française a ensuite tremblé une première fois au moment de conclure à 5-4 sur son service, laissant son adversaire recoller. Loin de se déconcentrer, en dépit de ses harangues sonores, elle débordait en puissance la Belge dans le tie-break qu'elle survolait. Elle laissait alors couler quelques larmes de joie et s'offrait des pas de danse au son de l'accordéon.
WTA Bad Homburg
Une belle bataille contre Cornet et Garcia retrouve une finale trois ans après
24/06/2022 À 15:43
Roland-Garros
Cornet sifflée après son abandon : "Cette poignée de crétins, ça fait mal au cœur"
28/05/2022 À 14:46
Roland-Garros
Cornet, le calvaire puis l'abandon
28/05/2022 À 12:52