dpa

Henin et Clijsters au rendez-vous

Henin et Clijsters au rendez-vous
Par Eurosport

Le 08/01/2010 à 07:08Mis à jour

Pour son premier tournoi depuis mai 2008, Justine Henin a atteint la finale à Brisbane grâce à sa victoire sur Ana Ivanovic 6-3, 6-2. La Belge sera opposée à sa compatriote Kim Clijsters. Cette dernière, qui avait elle-même fait son retour il y a six mois, a sorti Andrea Petkovic (6-4, 6-2).

WTA BRISBANE, demi-finales :

Justine Henin (BEL, WC) bat Ana Ivanovic (SRB, 3) 6-3, 6-2

C'est fait ! Premier tournoi et première finale pour Justine Henin, la grande revenante du circuit, qui n'a pas manqué ce rendez-vous très attendu par ses fans, et l'ensemble des observateurs. En une heure et six minutes, la Belge a pris la mesure d'Ana Ivanovic, qui va visiblement mieux depuis une année 2009 difficile, mais qui est encore loin du niveau de Justine. Place maintenant au duel belge. Henin attend cela avec impatience : "Ce serait bien d'avoir une finale belge ici". Ce sera surtout une opportunité formidable de s'étalonner. Face à la récente vainqueur de l'US Open, Henin évaluera le travail à fournir pour le grand objectif de sa saison : gagner Wimbledon, dans six mois...

Après un match très intense au tour précédent, contre Melinda Czink, Justine Henin a produit son meilleur tennis face à une Ana Ivanovic peu loquace mais lucide dans la défaite : "Elle a bien joué, varié ses services, mis la pression sur les miens et je n’ai jamais su utiliser les rares occasions que j’ai eues". Breakée deux fois dans la première manche et menée 5-2, la Serbe a bénéficié d'un moment de flottement (trois doubles fautes) pour revenir à 5-3 avant de s'incliner 6-3. Dans le deuxième set, Ivanovic a perdu son service d'entrée pour laisser libre cours à l'ambition d'Henin. "J’étais mieux sur le terrain qu’hier, a confirmé Justine, où je m’en étais sortie grâce à mon expérience. J’avais étonnamment très bien récupéré. J’étais plus calme aussi. J’ai attendu que les occasions se présentent. Elle a commis pas mal d’erreurs, mais j’ai été très constante, j’ai essayé de prendre le filet, j’ai aussi mieux retourné. C’est le genre de match que j’adore. Je préfère jouer une fille du top, où j’ai plus de points de repère."

Kim Clijsters (BEL, 1) bat Andrea Petkovic (ALL) 6-4, 6-2

Pour la 23e fois, Kim Clijsters affrontera Justine Henin sur le circuit WTA. La finale tant espérée par les organisateurs du tournoi de Brisbane aura lieu. Entre la Flamande qui a fait son retour à la fin de l'été 2009 et la Wallonne qui revient à peine, une nouvelle page va s'écrire. Justine présente la rencontre sans insister sur l'ancienne rivalité entre les deux joueuses : Ce match "ne vient ni trop ni trop tard. Il vient ! On sait que l’on doit, à un moment ou l’autre, jouer contre les meilleures. Pour moi, c’est parfait, j’ai besoin de ce type de rencontres pour revenir dans le coup. Mais il faut éviter d’avoir des attentes trop élevées, je reviens de loin et je dois rester réaliste. Bien sûr que j’ai envie de gagner cette finale, mais cela n’a rien à voir avec le fait que j’aurais Kim en face de moi."

55e mondiale, Andrea Petkovic jouait elle pour la première fois face à Clijsters. A 22 ans, cette joueuse née en Bosnie, est en phase d'apprentissage. Malgré un score assez net, elle a mené la vie dure à Clijsters pendant le premier set, en lui prenant deux fois le service, mais sans pouvoir préserver son propre engagement (perdu trois fois, soit trois breaks sur quatre balles de break). Performante sur les secondes balles de la Belge, Petkovic a ensuite baissé en intensité. Clijsters, tout en contrôle et en agressivité, a obtenu sept balles de break pour deux breaks effectifs. La tête de série N.1 a tenu son rang jusqu'ici. Maintenant, une "vieille" connaissance se dresse sur sa route et cela la rend euphorique : "C'est excitant ! C'est un peu 'Back to the old days ' ! Personne, nulle part, n'aurait sans doute imaginé que nous puissions revivre ça un jour. Et voilà, ça arrive, au premier tournoi de l'année. C'est un très bon départ pour nous deux avant Melbourne. Peut-être que l'on est reparti pour revoir les Belges au sommet du tennis féminin ! "

0
0