Imago

Cornet, la marche hongroise

Cornet, la marche hongroise
Par Eurosport

Le 14/07/2008 à 08:45Mis à jour

Après une saison sur terre battue brillante, Alizé Cornet ouvre son palmarès sur le circuit WTA à Budapest en battant la Slovène Andreja Klepac en finale. La Française de 18 ans est la première à décrocher un titre WTA en 2008. Et a fini en apothéose en r

WTA BUDAPEST - Finales

Alizé Cornet (FRA/N.2) bat Andreja Klepac (SLO) 7-6(7/5), 6-3

Alizé Cornet/Janette Husarova (FRA/SLQ/N.3) battent Vanessa Henke/Ioana Raluca Olaru (GER/ROU) 6-7(5/7), 6-1, 10-6

Elle n'aura finalement pas attendu longtemps pour ouvrir son palmarès. A 18 ans, Alizé Cornet parvient à décrocher son premier titre WTA en carrière à Budapest, alors qu'elle dispute sa première année professionnelle complète. Et rien d'étonnant à la voir s'imposer sur terre battue, sa surface de prédilection. Après un écart sur gazon le temps de jouer Eastbourne et Wimbledon (deux défaites au 1er tour), la Niçoise a retrouvé l'ocre avec plaisir pour y jouer sa troisième finale de l'année. Après deux ratés à Acapulco (Tiers 4 face à Pennetta) et Rome (Tiers 1 face à Jankovic), Cornet n'a pas raté cette nouvelle occasion de s'imposer en Hongrie sur ce Tiers 3 et de devenir la première Française à remporter un titre WTA cette saison.

Un doublé inédit : simple et double !

Tête de série N.2, la protégée de Pierre Bouteyre a remporté sa première finale face à Andreja Klepac, qui n'a de modeste que son classement (135e mondiale). Cette Slovène de 22 ans, tombeuse de la star locale et tête de série N.1 Agnes Szavay au 2e tour, a été coriace à battre. Klepac a en effet mené toute la première manche, avant de se faire rejoindre à 5-5 alors qu'elle servait pour la remporter.

Poussée au jeu décisif, la Slovène n'a finalement pas eu la moindre balle de set à se mettre sous la dent, s'inclinant 7 points à 5. Elle pourra avoir des regrets, elle qui a eu 6 balles de break converties sur 14 procurées... seulement. Car, en face, Alizé Cornet a réussi à prendre huit fois le service de son adversaire, ce qui a comblé son manque flagrant de premières balles (54%) sur l'ensemble de la rencontre. Qu'importe, la jeune Niçoise, appelée à disputer les prochains jeux Olympiques, s'impose en deux manches et moins de deux heures de jeu... Et comme un bonheur ne vient jamais seul, la Française a pu goûter une joie toute particulière en remportant sa première victoire en double dames, aux côtés de Janette Husarova. Comme Venus Williams à Wimbledon il y a peu...

0
0