La Lettone Jelena Ostapenko (21e mondiale) a remporté samedi le 5e titre de sa carrière en s'imposant en finale du tournoi WTA 500 de Dubaï face à la Russe Veronika Kudermetova (31e) 6-0, 6-4. Ostapenko, 24 ans, est ainsi assurée de revenir dans le top 15 mondial dans le prochain classement WTA publié lundi, à la 13e place, elle qui était retombée au-delà de la 50e place il y a un an.
La Lettone n'aura pas eu un parcours facile à Dubaï, tournoi dont elle n'avait jamais dépassé le 2e tour lors de ses cinq précédentes participations. Pour se hisser en finale, elle aura dû éliminer quatre anciennes championnes en Grand Chelem : Sofia Kenin, Iga Swiatek, Petra Kvitova et Simona Halep enfin en demi-finale. Chaque fois, Ostapenko, elle-même lauréate de Roland-Garros en 2017, aura eu besoin de trois sets pour venir à bout de ses adversaires, devant même sauver une balle de match face à Halep.
Roland-Garros
Un succès maîtrisé, première demie en Grand Chelem : Kasatkina revit à Paris
01/06/2022 À 12:25

Kudermetova a pris sa revanche en double

Cette fois, elle n'aura pas eu besoin de batailler autant, prenant le large très rapidement en début de partie, empochant le premier set en à peine 20 minutes, en profitant du lourd déficit en première balle de la Russe (22%), apparue sur le court la cuisse gauche largement bandée. Dans le second set, Kudermetova, qui avait notamment triomphé de la tenante du titre Garbine Muguruza en 8e de finale, s'est reprise.
Elle a fait le break d'entrée puis, résistant au retour d'Ostapenko qui avait recollé avant de faire un nouveau break, elle est revenue à hauteur de la Lettone, alors que celle-ci servait pour le gain de la rencontre. Mais cela n'aura servi qu'à retarder l'échéance : l'ancienne n°5 mondiale, jouant de ses grandes qualités en retour, a conclu au jeu suivant à sa deuxième balle de match en à peine plus d'une heure.
Ostapenko et Kudermetova n'étaient pas au bout de leur peine : également qualifiées pour la finale du double à Dubaï, elles ont croisé encore le fer avec leurs partenaires respectives Kichenok et Mertens. C'est la première fois que deux joueuses s'affrontent en finale du simple et du double dans le même tournoi WTA depuis Lugano en 2018. Et cette fois, Kudermetova a pu soulever le trophée après un succès en deux manches (6-1, 6-3).

"La position de Djokovic reste logique, sa situation pourrait être moins catastrophique"

WTA Melbourne
Un premier titre depuis 2020 : Halep affiche ses ambitions
09/01/2022 À 09:24
Indian Wells
Swiatek déroule, Svitolina galère, Fernandez brille
10/10/2021 À 19:53