Reuters

Sharapova rejoint Azarenka

Sharapova rejoint Azarenka
Par AFP

Le 17/03/2012 à 07:50Mis à jour Le 17/03/2012 à 08:53

La N.1 mondiale Victoria Azarenka et sa dauphine au classement mondial Maria Sharapova se sont qualifiées pour la finale du tournoi d'Indian Wells.

En battant l'Allemande Angelique Kerber (N.18) 6-4, 6-3 en demi-finale, la Bélarusse de 22 ans a signé sa 22e victoire consécutive depuis le début de l'année. Il faut remonter à 1997 et la Suissesse Martina Hingis (37 victoires de rang) pour trouver un meilleur début de saison sur le circuit WTA. La Russe a, elle, profité de l'abandon d'Ana Ivanovic, tête de série N.15. La Serbe a jeté l'éponge, avec des larmes dans les yeux, en raison d'un problème à la hanche gauche alors qu'elle était menée 6-4, 0-1 et 30-0.

"Je ne peux pas jouer, je ne peux pas pousser (sur sa jambe)", a-t-elle dit au juge de chaise avant de s'asseoir sur son siège, les mains sur le visage. "J'ai commencé à sentir une douleur au milieu du set et ça a empiré graduellement, a-t-elle ensuite expliqué. Je ne sais pas comment c'est venu. Je ne pouvais plus sauter pour servir. C'est dommage de finir comme ça, c'était un bon match." Sharapova a sauvé trois balles de break pour égaliser à 3-3 en première manche et Ivanovic a ensuite cédé son service dans la foulée. La Serbe a demandé à voir le soigneur après être revenue à 4-5 dans un jeu où elle a commis deux doubles fautes, signe de ses problèmes à la hanche. Après avoir gagné le premier jeu de la seconde manche malgré une nouvelle double faute, Ivanovic a perdu deux points et s'est arrêtée là, en pleurs.

Azarenka contre le vent

Un peu plus tôt, Azarenka s'était qualifiée pour sa quatrième finale en quatre tournois cette saison. Le match a été décousu, avec de nombreux breaks, surtout en seconde manche, où Kerber a perdu quatre jeux de service (sur cinq) et Azarenka deux (sur quatre). Les conditions de jeu n'étaient pas aisées, avec un vent qui s'est progressivement levé et provoquait une gêne sur un côté du terrain. "Ce n'était pas facile d'arriver à contrôler la balle pour faire le point", a dit Azarenka. La Bélarusse de 22 ans, qui est devenue N.1 mondiale après sa première victoire en Grand Chelem, en janvier à l'Open d'Australie, a mieux servi mais n'a pas eu la partie facile face à une des joueuses qui montent sur le circuit. "J'ai été impressionnée par le jeu d'Angelique, a-t-elle dit. Elle a montré un excellent tennis et m'a vraiment poussé à élever mon niveau de jeu et à aller chercher cette victoire à la force du poignet."

0
0