AFP

WTA Miami : Serena Williams corrige Carla Suarez et remporte le tournoi pour la 8e fois

Serena Williams, comme d'habitude

Le 04/04/2015 à 20:10Mis à jour Le 04/04/2015 à 22:04

Serena Williams n'a fait qu'une bouchée de Carla Suarez en finale du WTA de Miami (6-2, 6-0), samedi. L'Américaine, numéro 1 mondiale, remporte le tournoi pour la huitième fois. Le 66e titre de sa carrière.

21, 8, 66… on ne sait plus quels nombres retenir avec Serena Williams. La numéro 1 mondiale marque à chaque tournoi encore un peu plus le tennis de son empreinte. En battant Carla Suarez-Navarro, samedi, en finale à Miami (6-2, 6-0), Serena Williams a enchainé une 21e victoire d’affilée cette saison. Elle égale ainsi sa meilleure série établie entre 2002 et 2003.

Un record parmi d’autres. L’Américaine s’est offert son 8e titre à Miami. Elle entre dans le clan, très fermé, des joueuses à avoir remporté un tournoi WTA au moins huit fois. Seules Chris Evert, Martina Navratilova et Steffi Graf avaient réussi pareille performance. C’est également le 66e titre de la carrière de Serena Williams. Monstrueux.

L’Américaine n’a pas vraiment tremblé au Crandon Park de Miami. Il faut dire qu’en quatre confrontations, la numéro 1 espagnole n’avait pas réussi à prendre le moindre set à l’Américaine. Samedi, elle n’aura fait illusion que 5 jeux. Avant de perdre les trois suivants pour concéder le set (6-2). La tête sous l’eau, Suarez-Navarro a complétement sombré dans le deuxième set.

La numéro 12 à la WTA n’avait jamais connu si beau parcours dans un tournoi. Son seul titre, l’année dernière, a été acquis à Oeiras, au Portugal.  La pression était trop grande, l’adversaire trop forte à Miami. "J'ai essayé jusqu'au dernier point, mais elle était trop forte. Mon coach m'avait prévenue, il fallait que je serve bien pour l'inquiéter et je n'ai pas bien servi. Je n'ai pas été assez solide non plus. Dans ces conditions, c'est difficile de la battre", a concédé Suarez-Navarro après la rencontre.

A 26 ans, l’Espagnole n’a jamais été capable d’inquiéter la reine du circuit. Pire, elle n’a plus inscrit le moins jeu pour s’incliner (6-0) dans la deuxième manche. Serena Williams confirme avec cette victoire qu’elle n’a pas d’adversaire depuis le début de la saison. Et rien n’indique que sa domination va se terminer bientôt.

0
0