Elle avait mangé du lion. Dans un match qui s’annonçait pourtant disputé, Alizé Cornet, 61e joueuse mondiale, n’a fait qu’une bouchée mercredi à Saint-Pétersbourg de Jelena Ostapenko, actuelle 40e à la WTA et ancienne championne à Roland-Garros. La Française s’est ainsi rapidement imposée (6-1, 6-2) en à peine plus d’une heure de jeu (1h02 précisément) après une prestation très convaincante. Elle affrontera au 2e tour du tournoi russe la Grecque Maria Sakkari.
Alizé Cornet ne pouvait pas rêver meilleure entrée en lice. Dans des conditions indoor qui convenaient pourtant bien à son jeu tout en percussion, Jelena Ostapenko n’a jamais existé. Breakée d’entrée après avoir commis deux doubles fautes, la Lettonne n’a pas trouvé son rythme (20 fautes directes contre 4 seulement à la Française) quelques jours après avoir pourtant triomphé de Sofia Kenin en Fed Cup. Peut-être n'avait-elle pas encore encaissé le voyage retour des Etats-Unis, elle a d’ailleurs fait appel au médecin entre les deux sets, mais rien n’y a fait.
Wimbledon
Le programme de jeudi : Nadal en 2e rotation sur le Centre Court, six Français en lice
IL Y A 9 HEURES

Dodin prend déjà le quart

Cornet, elle, ne s’en est pas préoccupée, à raison. Avec 70 % de premières balles et plus de 85 % de réussite derrière, elle a bien protégé ses engagements, sauvant les deux seules balles de break auxquelles elle a dû faire face. Très solide à l’échange, inspirée dans ses choix tactiques comme lorsqu’elle a usé de l’amortie, la Française a contrôlé la partie de bout en bout. De quoi la mettre en confiance pour la suite.
Sa performance a peut-être inspiré Océane Dodin qui est déjà en quarts de finale, elle. Issue des qualifications, la 159e joueuse mondiale a validé une quatrième victoire d'affilée en Russie et pas contre n'importe qui. La Française a ainsi fait tomber la tête de série numéro 4 du tournoi, Johanna Konta. Elle s'est aussi imposée en deux sets (6-3, 6-4) et un peu moins d'une heure et demie (1h27 exactement), écartant comme son aînée les deux seules balles de break contre elle.
Pour la deuxième fois de sa carrière, Dodin a donc pris le meilleur sur une membre du top 20 (Konta est 14e mondiale). Pour une place en demi-finale, elle pourrait affronter une autre compatriote, Fiona Ferro, qui défiera Elena Rybakina pour la rejoindre.
WTA Eastbourne
Une démonstration pour un sacre : Kvitova est prête pour Wimbledon
25/06/2022 À 14:52
WTA Bad Homburg
Une belle bataille contre Cornet et Garcia retrouve une finale trois ans après
24/06/2022 À 15:43