Personne ne succèdera à Anabel Medina Garigues au palmarès des Internationaux de Strasbourg-Hautepierre. La Ligue d'Alsace a indiqué mardi qu'elle mettait un terme à l'organisation de ce tournoi classé tiers trois qui se déroulait en mai durant la semaine précédant Roland Garros. Avec des pertes cumulées à hauteur de 85 000 euros lors de la dernière édition, les coûts liés à l'organisation de l'événement devenaient trop chers. Le président de la Ligue d'Alsace, Jean-Paul Friant, tire la sonnette d'alarme : "La cote d'alerte est atteinte." D'autant que la WTA imposait que la dotation du tournoi augmente de 50 000 dollars (32 000 euros) pour passer à 225 000 dollars (143 000 euros).
La faible affluence du tournoi, incapable de rivaliser avec ses rivaux parisiens (Open Gaz de France et Roland-Garros), ainsi que la démission du directeur Pierre Staller ont motivé le comité alsacien à abandonner. On retiendra les grands noms qui se sont succédés au Centre de Hautepierre : Jana Novotna, Lindsay Davenport, Steffi Graf, Jennifer Capriati, Amélie Mauresmo, Marion Bartoli ou encore Jelena Jankovic. La reine de l'épreuve restera néanmoins Silvia Farina Elia, triple vainqueur de 2002 à 2004. En guise de dédommagement, la WTA versera un chèque de 317 000 euros à la Ligue d'Alsace.
WTA Montreal
Bartoli souffre mais passe
28/07/2008 À 13:30
WTA Strasbourg
La clé sous la porte
29/07/2008 À 08:52
WTA Strasbourg
Medina Garrigues s'impose
24/05/2008 À 17:52