Reuters

La frayeur de Sharapova

La frayeur de Sharapova
Par Eurosport

Le 04/02/2007 à 12:17Mis à jour

Opposée à Ana Ivanovic en demi-finale du tournoi de Tokyo, Maria Sharapova a été contrainte à l'abandon à cause d'une douleur à la cuisse. Plus de peur que de mal pour la toute nouvelle n°1 mondiale qui ne souffrirait que d'un claquage.

Même épuisée par son parcours à l'Open d'Australie, Maria Sharapova a quand même voulu faire honneur à son nouveau rang de n°1 mondiale en participant au tournoi de Tokyo, où elle s'était imposée en 2005 et avait été en demi-finale en 2006.

Eliminée l'an passé par Martina Hingis sur le retour, la Russe a cette fois-ci perdu face à Ana Ivanovic en raison d'une blessure à la cuisse. Sharapovca a dû abandonner lors du premier jeu du deuxième set après avoir perdu le premier 6-1 et remporté le premier jeu du second contre la Serbe.

Une cuisse douloureuse à Melbourne

"C'est toujours décevant de terminer un tournoi comme cela. J'ai espéré que la douleur cesse et c'est pourquoi j'ai joué le premier set", a expliqué Maria Sharapova. "Au début du match je n'ai rien remarqué de particulier, car elle se déplaçait normalement et servait bien. J'ai été très surprise de voir qu'elle faisait appel à un soigneur à la fin du premier set" , a déclaré Ana Ivanovic.

"Face à une joueuse de niveau inférieur, j'aurai peut-être continué, mais là il devenait de plus en plus difficile de servir et de renvoyer correctement, continuait la Russe. Ma cuisse était déjà douloureuse à Melbourne, et après l'Open d'Australie, j'étais vraiment à plat."

Une douleur trop aigue l'a donc obligée à arrêter la rencontre pour éviter d'empirer son mal et surtout sa période de récupération. Si Sharapova ne devait pas participer au tournoi de Paris, elle pourra compter sur quinze bons jours d'arrêt, avant de revenir sur les courts à Dubai mi-février.

0
0