La pandémie de coronavirus impacte également le monde de la voile. En effet, la 10e édition de la Transat Québec - Saint-Malo, dont le départ était prévu le 12 juillet, est annulée, ont annoncé mardi les organisateurs. La direction de la course en équipage, qui se déroule tous les quatre ans, espérait pouvoir reporter le départ en août, en s'engageant à faire respecter les consignes de distanciation sociale pour les spectateurs. Mais le gouvernement québécois a douché leurs espoirs en interdisant tout rassemblement sportif au Québec jusqu'au 31 août.
"On est évidemment très déçus, d'abord pour les équipages, on se préparait à un record de participation cette année, a expliqué le directeur général de la transat, Richard Samson, joint par l'AFP. Mais la santé publique passe avant tout, la priorité est de sauver des vies". Les organisateurs réfléchissent à la possibilité de reporter la course à 2021 ou 2022.
Voile
À l'approche de l'arrivée à Gênes, l'écart se réduit nettement en tête de The Ocean Race Europe
IL Y A 4 HEURES
"On analyse tous les scénarios, assure Richard Samson. A partir de maintenant, tout dépendra de la disponibilité des coureurs et des équipages". "Lorsque nous aurons traversé cette tempête, nous nous rassemblerons tous ensemble pour un nouveau départ autour des valeurs de la mer", promet-il dans le communiqué annonçant l'annulation de la course.
Voile
Sailing Team Poland et Offshore Team Germany accroient leur avance en tête de The Ocean Race Europe
HIER À 17:31
Voile
L'interview en anglais, un exercice "complicated" : le bêtisier de l'Ocean Race
14/06/2021 À 19:28