Team New Zealand a confirmé vendredi que l'équipe britannique Ineos Team UK, dirigé par la légende de la voile Ben Ainslie, serait le challenger officiel de Team New Zealand pour la prochaine édition de la coupe de l'America, remportée cette semaine par les Néo-Zélandais. Ces derniers ont également confirmé que les monocoques à foils de 75 pieds (23 mètres) AC75, qui ont fait leurs débuts à Auckland pour cette dernière édition de la Coupe, seraient à nouveau utilisées.
Le challenger de l'édition remportée cette semaine par Team New Zeland était l'équipe italienne Luna Rossa, battue sept manches à trois.
Bien que d'autres équipes peuvent participer aux régates, le challenger nommé par le vainqueur participe à l'élaboration des règles et des conditions des épreuves futures aux côtés du tenant de la Coupe, la fameuse aiguière d'argent.
Voile
Quénet retrouve la terre ferme après son tour du monde de 3 ans sur une coque de noix
02/08/2022 À 18:47
Ineos Team UK avait été éliminé lors de la phase finale des qualifications face à Luna Rossa (7-1).
Selon Ben Ainslie, ancien champion olympique, les AC75, qui peuvent atteindre des vitesses supérieures à 50 noeuds (92 km/h) grâce à des foils leur permettant de s'élever au-dessus de l'eau, ont donné un nouveau souffle à cette compétition, l'une des plus anciennes au monde.
Team New Zealnd n'a pas révélé le lieu de la prochaine édition en 2024, mais de nombreux Néo-Zélandais, à commencer par la Première ministre Jacinda Arden, souhaitent qu'elle ait à nouveau lieu à Auckland.
L'équipe néo-zéandaise a déjà reçu des offres de plusieurs villes, prêtes à payer le prix fort pour abriter la prochaine édition de la Coupe.
Voile
La justice donne raison à Gabart qui peut disputer la Route du Rhum
21/07/2022 À 15:03
Voile
Litige entre Gabart et la classe Ultim : Une décision judiciaire rendue le 21 juillet
23/06/2022 À 19:12