Voile

Un record et une sacrée revanche pour Wild Oats XI

Partager avec
Copier
Partager cet article

Wild Oats XI during the start of the Sydney to Hobart Yacht race on December 26, 2018 in Sydney, Australia.

Crédits Getty Images

ParAFP
28/12/2018 à 07:30 | Mis à jour 28/12/2018 à 07:31

SYDNEY-HOBART - Un an après avoir été déclassé bien qu'ayant passé la ligne d'arrivée en tête, Wild Oats XI a pris une éclatante revanche en remportant l'édition 2018 de la mythique course nautique. C'est le neuvième succès du supermaxi, un record historique.

Le supermaxi Wild Oats XI, déjà huit fois vainqueur de la classique Sydney-Hobart à la voile, a remporté l'édition 2018 après une féroce bataille avec trois autres supermaxis, dont le tenant du titre Comanche, qui menait encore jeudi, pour signer un record et réussir "un rachat". "C'est une certitude, pour nous c'est un rachat. L'année dernière, c'était très décevant", a réagi le skipper Mark Richards, en faisant allusion au déclassement de son voilier en 2017.

Arrivé le premier sur la ligne fixée à Hobart, Wild Oats XI avait ensuite écopé d'une pénalité d'une heure en raison d'une quasi-collision. Comanche avait alors été déclaré vainqueur avec le record de la course en un jour, neuf heures, 15 minutes et 24 secondes. "Que les gens aiment ça ou pas, c'est la dixième fois que Wild Oats XI franchit en premier l'arrivée. Après les événements de l'an passé, surmonter ça et se racheter, c'est un merveilleux sentiment. L'argent ne peut pas l'acheter", a ajouté Richards.

Vendée Globe

Retour sur l'eau de presque tous les marins

HIER À 18:48

L'édition la plus disputée de l'histoire

Le skipper est d'autant plus ravi que la bagarre avait été rude, son voilier et Comanche prenant à tour de rôle la tête de la course. Vendredi matin, Wild Oats XI a réussi à devancer son plus proche concurrent pour couper le premier la ligne d'arrivée fixée à Hobart après une course de 628 milles (1163 km), aux alentours de 08H20 locales. Et pour fêter ce neuvième succès (un record), après ceux signés entre 2005 et 2014, le skipper de Wild Oats XI a respecté une vieille tradition en buvant du champagne dans une chaussure. Il a ensuite été jeté dans le fleuve Derwent par son équipage, une autre tradition.

De l'avis même des organisateurs, la 74e édition a été la plus disputée de toute l'histoire de la course. Les quatre supermaxis, les plus grands voiliers et les plus rapides aussi, Wild Oats XI et Comanche donc, mais aussi Black Jack et Infotrack se livraient une course-poursuite haletante depuis le départ de Sydney, mercredi, lors du "Boxing Day" australien. Les quatre bateaux n'étaient séparés que de cinq milles avant l'attaque victorieuse de Wild Oats XI, vendredi au petit matin, lorsque le voilier de Mark Richards avait choisi de s'écarter vers l'est à la recherche de vents plus favorables.

Cette victoire est un soulagement pour la famille Oatley, qui possède Wilds Oaks XI, après trois ans d'insuccès, dont deux abandons en 2015 et 2016. "C'est absolument fantastique. Les mots me manquent. Je ne pouvais pas être plus heureuse. Toute notre famille est vraiment heureuse", s'est exclamée Sandy Oatley, la propriétaire, sur Channel Seven. Wild Oats XI a mis un jour, 19 heures, 7 minutes et 21 secondes pour rallier Sydney à Hobart, soit près de neuf heures de plus que record établi en 2017 par Comanche.

Jeudi, la flotte des 85 voiliers, réduite à 80 après le passage au sud de Sydney, le supermaxi Scallywag de Hong Kong étant le plus notable des abandons, a rendu un poignant hommage aux victimes de la tragédie de 1998. En mémoire des six marins morts dans une tempête cette année-là, une minute de silence a été observée et un message de commémoration lu en public.

Vendée Globe

L'espoir demeure : le départ du Vendée Globe maintenu au 8 novembre

12/05/2020 À 19:54
Vendée Globe

Le voilier Advens for Cybersecurity devient LinkedOut

05/05/2020 À 15:40
Dans le même sujet
Voile
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Vendée Globe

Retour sur l'eau de presque tous les marins

HIER À 18:48

Vidéos récentes

Voile

Picon : "La planche utilisée pour 2024 ne m’intéresse pas trop"

00:00:58

Les plus lus

Sports mécaniques

"La signature d'Alonso risquerait de provoquer une révolution chez Renault"

IL Y A 7 HEURES
Voir plus